Nexter veut acquérir l’équipementier NBC Paul Boyé Technologies

Le groupe Nexter, spécialiste français de l’armement terrestre, négocie actuellement l’acquisition de l’entreprise Paul Boyé Technologies afin de constituer un chef de file européen dans le domaine de la protection individuelle et collective des combattants et des forces de sécurité contre les menace NRBC (Nucléaire, radiologique, biologique, chimique).

Fondée en 1904 à Sète, l’entreprise Paul Boyé Technologies avaient été mobilisée lors de la Grande Guerre pour confectionner les fameuses capotes bleu horizon des Poilus. Ce n’est qu’en 1978 que l’industriel s’est lancé dans la production de tenues de protection NRBC.

De nos jours, comme il est affirmé sur son site Internet, Paul Boyé Technologies est « l »un des premiers fabricants européens d’uniformes, de tenues de combat, et d’équipements de sécurité (EPI), un des leaders mondiaux dans les domaines de l’innovation et des technologies de production », avec pour clients, notamment, les ministères de la Défense et de l’Intérieur, ainsi que le Pentagone.

L’idée de Nexter est donc de rapprocher Paul Boyé Technologies avec sa filiale NBC-Sys, spécialisée elle aussi dans la détection (chimique ou biologique), la protection et la décontamination des véhicules et des aéronefs.

« Après l’intégration de Paul Boyé Technologies, avec un effectif de 250 collaborateurs et un chiffre d’affaires qui devrait atteindre les 100 millions d’euros, le nouvel ensemble serait en capacité de s’imposer sur le marché internationale, hautement concurrentiel, dans son périmètre d’activité : détection, protection individuelle, protection collective, décontamination », ont expliqué les deux industriels dans un communiqué commun.

Et d’ajouter : « Il permettrait d’initier de nouveaux programmes de R&D, de générer de nombreuses synergies et d’améliorer l’offre et la compétitivité de la gamme élargie de systèmes et de produits, tant dans le domaine de la défense que dans celui de la protection civile ».

Selon les négociations en cours, les actuels dirigeants et actionnaires de Paul Boyé Technologies seraient maintenus dans leurs fonctions afin d’accompagner cette intégration. Un accord définitif est attendu pour le début de l’année 2014.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.

Commentaires

  1. de Wrecker

    Répondre

  2. de Sempre en Davant

    Répondre

  3. de legaulois

    Répondre

  4. de un moblo

    Répondre

  5. de platoon94

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>