Le prochain ministre allemand de la Défense devrait être Ursula von der Leyen

Sauf un ultime rebondissement (peu probable maintenant que le Parti social-démocrate a validé l’accord de gouvernement avec les conservateurs de la CDU emmenés par la chancelière Angela Merkel), une femme devrait occuper les fonctions de ministre de la Défense en Allemagne. Et c’est inédit outre-Rhin.

En effet, Ursula von der Leyen, membre de la CDU, remplacera, à ce poste, Thomas de Maizière. Ce dernier, récemment mis sur la sellette lors de la rupture de contrat portant sur l’acquisition de drones HALE (Haute Altitude Longue Endurance) Euro Hawk, dérivié du Global Hawk de Northrop Grumman, devrait retrouver le ministère de l’Intérieur.

Née en 1958 à Bruxelles, Ursula von der Leyen, mariée et mère de 7 enfants, a d’abord suivi des études d’économie politique à Göttingen avant de s’orienter vers la médecine, en 1980.

Après un séjour aux à Stanford, en Californie, où elle a suivi des cours d’économie, elle est employée au Département d’épidémiologie, médecine sociale et recherche dans le domaine du système de santé (MHH) avant d’entamer une carrière politique au sein de la CDU, ce qui l’amènera à exercer d’importants mandats locaux.

En 2005, elle devient ministre fédérale de la Famille, des Personnes âgées, de la Femme et de la Jeunesse, puis, 4 ans plus tard, ministre fédéral du Travail et des Affaires sociales. En 2010, elle est élue vice-présidente de la CDU, sous la présidence d’Angela Merkel, avec 85,12 % des voix.

Sa plus grande force, selon le quotidien Bild, est sa « discipline de fer ». Le journal raconte qu’au ministère du Travail, elle occupait alors une petite chamble avec un lit et une douche, située derrière son bureau. « Donc, elle pouvait lire jusque tard dans la nuit » et être présente au travail dès le petit-déjeuner », écrit-il. Un autre avantage est qu’elle parle couramment le français et l’anglais… Cela devrait faciliter les échanges avec ses homologues de l’Otan et l’UE.

En tant que ministre de la Défense, Ursula von der Leyen aura notamment à continuer la réforme de la Bundeswehr, lancée en 2009, et superviser le retrait d’Afghanistan des troupes allemandes.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.

Commentaires

  1. de diabolo

    Répondre

  2. de legaulois

    Répondre

  3. de diabolo

    Répondre

  4. de legaulois

    Répondre

  5. de diabolo

    Répondre

  6. de legaulois

    Répondre

  7. de diabolo

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>