La DGA a commandé 9 embarcations « Ecume » pour les commandos marine

« Enfin! » serait-on tenté de dire. En avril 2008, les commandos marine avait reçu, pour évaluation, leur première « Embarcation Commando à Usage Multiple Embarquable (ECUME) », destinée à remplacer leurs canots semi-rigide Zodiac de type ETRACO (Embarcation Très rapide pour COmmandos).

Conçue par la société VT Halmatic, cette embarcation ne tint pas ses promesses, ses performances s’étant révélées décevantes par rapport aux spécifications du cahier des charges établi par la Direction générale de l’armement (DGA), laquelle avait notifié le marché à l’entreprise britannique trois ans plus tôt. Du coup, une nouvelle procédure fut lancée après l’annulation de la commande.

Avec le programme ECUME, les commandos marine souhaitaient disposer d’une embarcation pouvant naviguer à une vitesse de 40 noeuds (75 km/h), discrète d’un point de vue acoustique et infrarouge et pouvant être mise en oeuvre à partir d’un navire et être aérolargables en mer.

Finalement, c’est une entreprise d’origine française qui a décroché ce marché. La DGA a en effet commandé 9 embarcations au titre du programme ECUME à Zodiac Milpro International, après une évaluation positive terminée en novembre 2013. La livraison du premier exemplaire est prévue en 2015.

« Il s’agit d’une évolution notable de certaines performances demandées par les commandos marine. Plateforme modulable et polyvalente, rapide, endurante et particulièrement manoeuvrable par gros temps, l’Ecume est apte à remplir un large spectre de missions. Elle pourra ainsi effectuer des raids nautiques sur très longues distances à partir d’un bâtiment porteur, rattraper un navire pour le prendre d’assaut. Son système de largage aérien permettra son déploiement lointain de façon urgente, directement en mer, par avions de transport militaire de type C-130 Hercules ou A400M Atlas », explique la DGA.

D’une longueur de 9,30 mètres pour un déplacement en pleine charge de 7 tonnes, l’Ecume peut atteindre une vitesse de 40 noeuds et parcourir une distance de 200 milles nautique environ.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.

Commentaires

  1. de Wrecker

    Répondre

  2. de Bricoleur

    Répondre

  3. de Fralipolipi

    Répondre

  4. de Bombe H

    Répondre

  5. de Donald123

    Répondre

  6. de Fralipolipi

    Répondre

  7. de Bob62

    Répondre

  8. de Norbert

    Répondre

  9. de Robert

    Répondre

  10. de Zayus

    Répondre

  11. de Vroom

    Répondre

  12. de Mouilhayrat

    Répondre

  13. de E.Le Brun de La Bouëxière

    Répondre

  14. de E.Le Brun de La Bouëxière

    Répondre

  15. de Bob62

    Répondre

  16. de Deres

    Répondre

  17. de BT

    Répondre

  18. de jojo

    Répondre

  19. de Norbert

    Répondre

  20. de Norbert

    Répondre

  21. de diabolo

    Répondre

  22. de Marin d'eau douce

    Répondre

  23. de Bob62

    Répondre

  24. de Norbert

    Répondre

  25. de stef74

    Répondre

  26. de Erig Le Brun de La Bouëxière

    Répondre

  27. de Norbert

    Répondre

  28. de Erig Le Brun de La Bouëxière

    Répondre

  29. de Norbert

    Répondre

  30. de E.Le Brun de La Bouëxière

    Répondre

  31. de Norbert

    Répondre

  32. de Marcel

    Répondre

  33. de E.Le Brun de La Bouëxière

    Répondre

  34. de Norbert

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>