Un officier de gendarmerie exprime publiquement l’exaspération de ses troupes

Le commandant Fabien Masson, qui est à la tête de la compagnie de gendarmerie de Laon, n’a pas mis sa langue dans sa poche lors la Sainte-Geneviève, fêtée à Saint-Gobain, le 15 novembre dernier (avec quelques jours d’avance) en présence des autorités civiles, dont le nouveau préfet de l’Aisne, Hervé Bouchaert, le procureur de la République, Olivier Hussenet.

Cet officier a commencé sa carrière militaire au sein de l’armée de Terre, dans un régiment de transmission. Après avoir réussi le concours de l’Ecole militaire interarmes (EMIA), il s’est orienté, en 2002, vers la gendarmerie. Pour autant, ce changement de cap ne l’a pas empêché de prendre part à plusieurs opérations à l’étranger, que ce soit au Kosovo, en Géorgie ou encore en Bosnie.

Ainsi, selon ses propos rapportés par l’Aisne Nouvelle, le commandant Masson a commencé par évoquer la « très forte augmentation » des actes de délinquance constatée par la compagnie qu’il commande, avec une hausse de 22% par rapport à la même période en 2012, avant de pointer la responsabilité de la justice, « sans vouloir polémiquer ».

D’après le commandant Masson, cette hausse concerne les atteintes volontaires à l’intégrité physqiue, les outragres et les violences à l’égard des « dépositaires de l’autorité publique » et la falsification et l’usage de chèques volés.

« Ces trois marqueurs illustrent, à mon avis, la tension croissante qui parcourt la société française caractérisée par la primauté de l’individu sur le collectif : paupérisation poussant à briser le verrou moral dans un premier temps, suivie d’une libération de la parole agressive qui s’accompagne de la découverte de la clémence de la justice, pour finalement aboutir à un retournement contre les symboles tangibles de l’autorité », a-t-il expliqué.

Aussi, a-t-il poursuivi, à l’adresse des gendarmes, « un bon nombre d’entre vous sont surpris de telle ou telle décision judiciaire ‘trop clémente’ ou ‘pas assez éducative’, qui ne ‘rentabilise’ pas le travail que cela représente ». Et d’ajouter : « Depuis trois ans à votre tête, je vois passer des dossiers concernant les mêmes personnes. Les plus actifs de nos adversaires viennent d’être neutralisés pour la troisième fois…  »

Et tant qu’à avoir une « parole franche », le commandant Masson n’a pas manqué de déplorer le manque de moyens, lesquels ne sont « tout bonnement pas disponibles là et quand il faut », aisni que du logement des gendarmes, dont « l’entretien  ne se réalise que par à-coup ».

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.

Commentaires

  1. de Pb75

    Répondre

  2. de Pb75

    Répondre

  3. de Romain

    Répondre

  4. de Eric38

    Répondre

  5. de françois

    Répondre

  6. de Clavier

    Répondre

  7. de Eric38

    Répondre

  8. de 1812

    Répondre

  9. de Ancien criquet

    Répondre

  10. de Alpha

    Répondre

  11. de Robert

    Répondre

  12. de Pb75

    Répondre

  13. de Wrecker

    Répondre

  14. de Pb75

    Répondre

  15. de Pb75

    Répondre

  16. de Philippe

    Répondre

  17. de marcel

    Répondre

  18. de François

    Répondre

  19. de ju

    Répondre

  20. de revnonausujai

    Répondre

  21. de Eric38

    Répondre

  22. de Pb75

    Répondre

  23. de Pb75

    Répondre

  24. de Pb75

    Répondre

  25. de Philippe

    Répondre

  26. de Robert

    Répondre

  27. de Marie Claude

    Répondre

  28. de franck

    Répondre

  29. de Ancien criquet

    Répondre

  30. de Eric38

    Répondre

  31. de VLT2L

    Répondre

  32. de crik

    Répondre

  33. de athos

    Répondre

  34. de Pb75

    Répondre

  35. de Pb75

    Répondre

  36. de Pb75

    Répondre

  37. de Alpha

    Répondre

  38. de Alpha

    Répondre

  39. de MarieClaude

    Répondre

  40. de françois

    Répondre

  41. de barazamar

    Répondre

  42. de crik

    Répondre

  43. de Pb75

    Répondre

  44. de françois

    Répondre

  45. de Alpha

    Répondre

  46. de Alpha

    Répondre

  47. de marauder

    Répondre

  48. de erwan

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>