Le corps du gendarme du GIGN disparu en mer a été retrouvé

Le corps sans vie du gendarme du GIGN tombé en mer au cours d’un entraînement au large de la presqu’île de Giens (Var), le 7 novembre, a été retrouvé, selon la préfecture maritime de la Méditerranée, « vers 02h15 ce matin, avec les moyens d’investigations sous-marins mis en œuvre par l’équipe spécialisée de la Force d’action navale, depuis le bâtiment d’assistance, de soutien et de dépollution Jason ».

La dépouille de ce militaire âgé de 28 ans a « été prise en charge par les enquêteurs de la gendarmerie maritime présents à bord » et la famille a été « prévenue ».

Le Bâtiment de soutien, d’assistance et de dépollution (BSAD) Jason est affrété par la Marine nationale depuis 2009. Il a capacité de mettre en oeuvre le Nato Submarine Rescue System (NSRS), un système permettant le sauvetage de l’équipage d’un submersible en détresse qui se compose d’un sous-marin de poche (SRV, Submarine Rescue Vehicle), d’équipements de décompression et d’un robot télécommandé afin d’effectuer les repérages. C’est a priori grâce à cet équipement que le corps du gendarme a pu être retrouvé.

L’accident dont ce dernier a été victime s’est produit lors d’un entraînement organisé conjointement par la Marine nationale et le GIGN. Le militaire devait, avec ses camarades, aborder le Bâtiment de projection et de commandement (BPC) Tonnerre depuis une embarcation semi-rigide. Malheureusement, il est tombé à l’eau alors qu’il grimpait à l’aide d’une échelle à bord du navire. Un important dispositif de recherche a ensuite été immédiatement mis en place.

Une procédure judiciaire a été ouverte par le procureur de la République à Marseille, chargé des affaires militaires, lequel a confié l’enquête à la section de recherche de la Gendarmerie maritime. Par ailleurs, une enquête de commandement a également été lancée afin de déterminer les circonstances de ce drame.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.

Commentaires

  1. de fraisedesbois

    Répondre

  2. de Marcel

    Répondre

  3. de Lucien

    Répondre

  4. de platoon94

    Répondre

  5. de Pour info

    Répondre

  6. de Jeune Con

    Répondre

  7. de Basic

    Répondre

  8. de Wrecker

    Répondre

  9. de Iznogoud

    Répondre

  10. de Hades

    Répondre

  11. de Marcel

    Répondre

  12. de candide

    Répondre

  13. de Mouilhayrat

    Répondre

  14. de Sempre en Davant

    Répondre

  15. Répondre

  16. Répondre

  17. de parlonsfrançais

    Répondre

  18. de lephil

    Répondre

  19. de Marcel

    Répondre

  20. de Sempre en Davant

    Répondre

  21. de Marcel

    Répondre

  22. de diabolo

    Répondre

  23. de diabolo

    Répondre

  24. de diabolo

    Répondre

  25. de Nix

    Répondre

  26. de revnonausujai

    Répondre

  27. de basic

    Répondre

  28. de Marcel

    Répondre

  29. de lephil

    Répondre

  30. de Marcel

    Répondre

  31. de Marcel

    Répondre

  32. de Gwydyon

    Répondre

  33. de basic

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>