Archives quotidiennes : mardi, 5 novembre, 2013

Le dérapage d’un député à l’égard d’anciens généraux

C’est une petite phrase prononcée lors de la discussion concernant les crédits de la mission Défense, à l’Assemblée nationale, qui en dit long sur la nature du débat stratégique français, et plus précisément sur la dissuasion nucléaire. En religion, il y a des dogmes, qui peuvent valoir, dans le meilleur des cas, l’excommunication. Eh bien

L’Otan et la Russie font cause commune pour prévenir les attentats suicide

Si l’Otan et la Russie peinent à se mettre d’accord sur la défense antimissile, d’autres dossiers avancent. Ainsi est-il du programme STANDEX, qui consiste à développer une technologie permettant de détecter les explosifs à distance et en temps réel. Ce système, fruit de quatre ans de recherches, a été testé avec succès en juin dernier

Nord-Kivu : Les rebelles du M23 rendent les armes

En mars dernier, à l’intiative de la France, le Conseil de sécurité a adopté une résolution musclée prévoyant le déploiement, au Nord-Kivu, une région de la République démocratique du Congo (RDC) aux prises avec la violence depuis des années, d’une brigade d’intervention au sein de la mission de stabilisation de  l’ONU présente dans ce pays

La marine américaine craint de manquer de sous-marins

La marine américaine a mis en service, il y a deux mois, l’USS Minnesota, soit son 10e sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) de la classe Virginia (Block 2). Et le suivant, qui est le premier de la version Block 2, vient d’être baptisé USS North Dakota le 2 novembre. Il devrait être totalement opérationnel l’an prochain.

150 militaires français supplémentaires ont été déployés à Kidal

Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, avait annoncé, le 3 novembre, au lendemain de l’assassinat de 2 journalistes de RFI, un renforcement de la sécurité à Kidal, bastion de la rébellion touareg, situé à 1.500 km de Bamako. C’est désormais chose faite, avec l’arrivée, en provenance de Gao, de 150 militaires de la brigade