Les Pays-Bas confirment l’envoi de 380 casques bleus au Mali

En octobre, suite à la demande du néerlandais Bert Koenders, l’actuel chef de la Mission multidimentionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), de renforcer les effectifs des casques bleus déployés sur le sol malien, il avait été avancé que les Pays-Bas se préparaient à y répondre favorablement. Une décision devait alors être prise rapidement.

C’est désormais chose faire. Le Premier ministre néerlandaius, Mark Rutte, a indiqué, le 1er novembre, que La Haye venait de décider de « répondre à l’appel de l’ONU ». « Nous pensons qu’une participation néerlandaise augmentera les chances de succès de la mission des Nations unies », a-t-il expliqué.

« Si rien n’est fait, a-t-il ajouté, les jihadistes seront en mesure de menacer non seulement d’autres pays africains, mais aussi l’Europe ». C’est bien de ne le remarquer maintenant… Car jusqu’à présent, les Pays-Bas se sont fait discrets au Mali, notamment quand il s’était agi de mettre sur pied la mission européenne de formation l’armée malienne (EUTM Mali).

En tout, les Pays-Bas vont donc envoyer, dans le cadre de la MINUSMA, 380 militaires. La mission principale de ce contingent concernera le domaine du renseignement ainsi que la formation des policiers locaux. A cette fin, 4 hélicoptères d’attaque Apache seront déployés, essentiellement pour assurer la protection du contingent néerlandais, qui restera présent au Mali jusqu’à la fin 2015.

Cette mission extérieure sera la première pour les forces néerlandaises depuis le retrait d’Afghanistan de ces dernières, en août 2010. La participation aux opérations des Nations unies est un sujet assez sensible aux Pays-Bas, notamment depuis l’affaire de Srebrenica, en Bosnie-Herzégovine, au cours de laquelle 7.500 civils avaient été massacrés par les hommes du général serbe Ratko Mladic, devant des casques bleus bataves impuissants.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].