Archives quotidiennes : samedi, 5 octobre, 2013

Le chef des opérations cybernétiques iraniennes a été assassiné

Tant que l’enquête n’est pas terminée, Téhéran a mis en garde contre toute spéculation sur l’identité de ceux qui ont assassiné, le 28 septembre dernier, Mojtaba Ahmadi, le responsable des opérations cybernétiques iraniennes. Et pour cause! Par le passé, plusieurs scientifiques concernés par les programme nucléaire et balistique iraniens ont été tués par des inconnus,

Serval : Mission remplie à Tessalit pour les légionnaires du 1er Régiment Etranger de Cavalerie

Projeté au Mali depuis le Tchad avec une compagnie du 21e Régiment d’Infanterie de Marine (RIMa), le 3e escadron du 1er Régiment Etranger de Cavalerie (REC) a été engagés dès le début de l’opération Serval et participé ainsi au raid blindé entre Bamako et Tombouctou (900 km). Depuis, l’engagement au Mali de ce régiment, équipé

Les sous-marins nucléaires d’attaque resteront-ils à Toulon?

L’on croyait que la question du maintien à Toulon des 6 sous-marins nucléaires d’attaque (SNA) de la Marine nationale était tranchée définitivement. Il n’en est rien. En 2009, Hervé Morin, alors ministre de la Défense, avait expliqué les raisons pour lesquelles ces bâtiments devaient rester en Méditerranée alors que, dans une logique de rationalisation des

Le président syrien met en garde la Turquie

Depuis que la guerre civile syrienne a éclaté, en mars 2011, la Turquie, qui cherchait jusqu’alors à améliorer ses relations avec Damas, s’est rangée depuis dans le camp des opposants au régime du président Bachar el-Assad. Dans un entretien accordé à la chaîne turque Halk-TV, ce dernier a mis en garde les dirigeants turcs sur

Des forces spéciales « étrangères » ont lancé un raid en Somalie

Des forces spéciales non encore identifiées ont attaqué, au cours de la nuit du 4 au 5 octobre, une base des jihadistes « shebab » somaliens, à Barawe, une ville portuaire située à 180 km au sud de Mogadiscio. Le fil des évènements est encore incertain. Selon la BBC, des hommes de ces forces spéciales seraient arrivés