Malgré le blocage budgétaire, les soldes des militaires américaines continueront à être versées

Régulièrement depuis 2011, il se joue un psychodrame au Congrès américain quand il s’agit de trouver un accord sur le plafond de la dette de l’Etat fédéral ou sur son budget. Généralement, un dénouement se produit à la dernière minute, repoussant l’éventualité d’un blocage budgétaire à une prochaine fois.

Sauf que cette année, il n’y a pas eu d’ »happy end » : le mécanisme dit du « séquestre » s’est appliqué au budget fédéral (la fameuse « séquestration ») en mars dernier, impliquant une série de coupes automatiques dans les dépenses publiques. C’est ainsi que le Pentagone a été contraint de prendre des mesures d’économies en limitant, par exemple, le quota d’heures de vol des pilotes de l’US Air Force ou encore de mettre au chômage technique une partie de ses employés civils pendant quelques jours.

A cela s’est ajouté un autre point de blocage : celui concernant l’adoption d’un budget fédéral temporaire. Les élus du Congrès avaient jusqu’au 1er octobre, date du début de l’année fiscale aux Etats-Unis, pour trouver un accord à son sujet, afin de permettre aux agences fédérales de continuer leurs activités et d’éviter le « shutdown ».

Seulement, comme au printemps dernier, il n’y a pas eu d’ »happy end ». Ne pouvant pas payer ses fonctionnaires, l’Etat fédéral est ainsi contraint de cesser ses activités, comme il l’avait pendant 4 semaines en 1995/96. Quid des militaires américains dans ces conditions?

Eh bien ils ne seront pas affectés par ce « shutdown », de même que les services considérés essentiels pour la sécurité nationale. Le Sénat et la Chambre des représentants ont effet voté un texte – que le président Obama s’est empressé de promulguer – pour garantir le paiement des soldes sans retard et quoi qu’il arrive.

Cette loi a été soutenue par des élus républicains. « La lutte actuelle à Washington est de savoir si oui ou non le Congrès agira pour protéger le peuple américain de l’Obamacare (ndlr, la réforme du système de santé voulue par le président Obama) », a expliqué Mike Lee, sénateur de l’Utah. « Nos divergences sur cette question  ne doivent pas remettre en cause le paiement des soldes de nos militaires. Elles devraient être entièrement et  immédiatement financées », a-t-il fait valoir.

« Quand les choses ne vont pas bien à la maison, le stress qu’éprouvent nos hommes et nos femmes déployées est multiplié, en particulier si leurs familles sont sans revenus et souffrent des difficultés financières causées par un arrêt du gouvernement », a expliqué le représentant républicain Mike Coffman, un ancien du corps des marines ayant servi en Irak en 2006 et principal soutien du « Pay Our Military Act ».

A propos des vétérans, justement, un projet de loi visant à prémunir le département des Anciens combattant contre tout défaut de financement, devait être discuté le 30 septembre. Pour le moment, il n’y a pas péril en la demeure, ce ministère ayant devant lui assez de réserves financières pour payer les pensions. En revanche, cela pourrait se compliquer si cette situation dure et quand le plafond de la dette du gouvernement fédéral sera atteint. Il est possible que les traitements soient retardés, voire réduits.

En outre, le département des vétérens n’aurait pas les moyens d’instruire les  réclamations et les nouvelles demandes. Près de 20.000 dossiers sont actuellement en attente.

Enfin, le Shutdown pourrait impacter le fonctionnement des hôpitaux militaires. En 1995, certains avaient été contraints d’annuler des rendez-vous et de reporter des interventions chirurgicales, faute de personnels civils.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.

Commentaires

  1. de Wrecker

    Répondre

  2. de VLT2L

    Répondre

  3. de Pb75

    Répondre

  4. de Gorinaz

    Répondre

  5. de Gorinaz

    Répondre

  6. Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>