Sagem va moderniser le système inertiel de navigation et d’alignement du porte-avions Charles de Gaulle

L’électronicien Sagem, filiale du groupe Safran, a annoncé, cette semaine, avoir remporté le marché de modernisation du Système Inertiel de Navigation et d’Alignement (SINA) du porte-avions Charles-de-Gaulle auprès de la Direction générale de l’armement (DGA).

L’objet de ce contrat, dont le montant n’a pas été précisé, est de remplacer les centrales inertielles d’origine à cardans (MiniCIN) par des modèles à très haute précision de type SIGMA 40 à gyrolaser.

« Intégré au système de combat, SIGMA 40 permet, grâce à la haute précision de ses mesures, sa fiabilité et la tenue de ses performances dans la durée, de démultiplier l’efficacité des capteurs, des armements et des moyens d’autodéfense d’un bâtiment de combat », explique Sagem, dans un communiqué diffusé en octobre 2012 pour souligner que ce matériel avait dépassé les 8 millions d’heures de fonctionnement dans des conditions opérationnelles.

Cet équipement, qui fournit l’ensemble des données nécessaires à la navigation (roulis et tangage, vitesses angulaires, position, vitesses et accélérations verticales/horizontales, etc),se compose d’une unité de navigation inertielle (INU), d’un boîtier de commande et d’affichage (CDU) et d’un support d’installation (SDI). En outre, Sagem précise qu’il est « facile à installer, à entretenir et à utiliser. »

Le SIGMA 40, qui se décline en plusieurs versions selon les types de bâtiment, avait déjà été choisi pour équiper la quasi-totalité des navires – en service ou en passe de l’être – de la Marine nationale, que ce soit les FREMM, les frégates Horizon, les BPC de type Mistral, les sous-marins nucléaires d’attaque (SNA) de classe Rubis et ceux de programme Barracuda ainsi que le patrouilleur hauturier Adroit.

L’industriel explique qu’il fera « évoluer progressivement le système de navigation du Charles-de-Gaulle en fournissant les données de navigation, de guidage et d’attitude, en temps réel aux nombreux systèmes du bord; ainsi que les données permettant aux avions Rafale d’aligner leurs centrales de navigation à gyrolaser », qu’il fournit également.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].