Un groupe de 50 rebelles formés par la CIA serait en Syrie

En juin dernier, le Los Angeles Times révélait que des rebelles syriens « modérés » suivaient des formations délivrées en Jordanie par des instructeurs des forces spéciales américaines et de la CIA.

Selon les propos d’un commandant de l’opposition rapportés par le quotidien californien, ces formations, d’une durée de 2 semaines, ce qui paraît tout de même court, consisteraient à apprendre à des groupes de 20 à 45 combattants à mieux se servir d’armes anti-char et anti-aériennes.

Etait-ce une rumeur? Toujours est-il que, le 2 septembre, le New York Times a indiqué qu’un premier groupe de 50 rebelles, formés par la CIA, était entré en Syrie. La confidence en aurait été faite par le président Obama aux sénateurs McCain et Graham, tous deux favorables à une intervention militaire contre le régime de Bachar el-Assad.

A priori, le plan de Washington est de rendre les rebelles « modérés » plus efficaces que les jihadistes, qui présents en Syrie, notamment dans les régions d’Alep et d’Idlib, combattent également les forces du président Bachar el-Assad. Et c’est justement l’activisme de ces insurgés liés ou non à al-Qaïda ainsi que la brutalité de certaines milices qui suscitent la prudence de beaucoup sur l’éventualité d’une intervention militaire.

Selon John Kerry, le secrétaire d’Etat américain, il y aurait entre 15 et 20% de jihadistes sur les 70.000 à 100.000 rebelles. « Il ya une vraie opposition modérée qui existe », a-t-il fait valoir, le 4 septembre, devant la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants.

Seulement, un élu républicain du Texas, Michael McCaul, n’a visiblement pas eu les mêmes chiffres. « Il a été dit dans les briefings que la moitié des combattants de l’opposition étaient des extrémistes », a-t-il rétorqué à John Kerry. Qui dit vrai?

Quoi qu’il en soit, les motivations des jihadistes restent à définir. Veulent-ils effectivement renverser Bachar el-Assad pour appliquer la charia à l’ensemble de la Syrie ou bien se contenter d’assurer leur influence sur des territoires allant de la province d’Anbar en Irak jusqu’aux provinces syriennes où ils se sont établis?

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.

Commentaires

  1. de Wrecker

    Répondre

  2. de footsie

    Répondre

  3. de Beretta

    Répondre

  4. de Patriote

    Répondre

  5. de jean pierre

    Répondre

  6. de Marcel

    Répondre

  7. de virgile

    Répondre

  8. de Erig Le Brun de La Bouëxière

    Répondre

  9. de skippy

    Répondre

  10. de Marcel

    Répondre

  11. de skippy

    Répondre

  12. de Eric38

    Répondre

  13. de Mouilhayrat

    Répondre

  14. de MarieClaude

    Répondre

  15. de Beretta

    Répondre

  16. de Clavier

    Répondre

  17. de Philippe

    Répondre

  18. de Philippe

    Répondre

  19. de Zayus

    Répondre

  20. de Anc

    Répondre

  21. de Philippe

    Répondre

  22. de syntaxerror9

    Répondre

  23. de jean pierre

    Répondre

  24. de titi

    Répondre

  25. de Reality Check

    Répondre

  26. de Philippe

    Répondre

  27. de Marie Claude

    Répondre

  28. de Reality Check

    Répondre

  29. de MarieClaude

    Répondre

  30. de Reality Check

    Répondre

  31. de Eric38

    Répondre

  32. de MarieClaude

    Répondre

  33. de MarieClaude

    Répondre

  34. de Marcel

    Répondre

  35. de Reality Check

    Répondre

  36. de Marcel

    Répondre

  37. de Reality Check

    Répondre

  38. de fraisedesbois

    Répondre

  39. de Marcel

    Répondre

  40. de fraisedesbois

    Répondre

  41. de Marcel

    Répondre

  42. de fraisedesbois

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>