Des militaires américains présumés refusent de prendre part à une intervention en Syrie

Depuis ces dernières heures, des photographies de militaires américains présumés brandissant une feuille de papier sur laquelle il est écrit qu’ils refusent de se battre « pour al-Qaïda dans la guerre civile syrienne » circulent via Internet et les réseaux sociaux.

Ce mode de protestation est pour le moins inédit. Par le passé, certains soldats américains ont déserté lors de la guerre en Irak ou celle du Vietnam, c’est à dire une fois les opérations lancées.

Là, des militaires engagés disent ainsi clairement leur refus de prendre part à l’intervention en Syrie avant même qu’elle soit décidée, alors qu’ils ont solennellement prêté serment de « défendre la Constitution (…) contre tous ses ennemis » et « d’obéir aux ordres du président des Etats-Unis. » Comme leurs homologues français, ils sont astreints à un devoir de réserve…

Bien évidemment, ceux qui ont pris la pose avec leurs revendications sont anonymes. D’où la précaution consistant à les qualifier de « militaires présumés ». Ne pouvant pas être identifiables, il est impossible d’avoir une certitude absolue sur leur qualité de militaire et une éventuelle manipulation n’est pas à exclure. Et cela d’autant plus que ces clichés sont diffusés à l’envi par des sites Internet ne portant pas une grande sympathie à l’endroit du président Obama.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].