Archives mensuelles:: août 2013

Obama et Hollande déterminés à agir contre le régime syrien

Les présidents français et américain, François Hollande et Barack Obama, ont appelé, le 30 août, la communauté internationale à envoyer un « message fort » au régime syrien, dont la responsabilité dans l’attaque chimique du 21 août dernier ne fait aucun doute. Lors d’un entretien téléphonique évoqué dans un communiqué diffusé par l’Elysée, les deux chefs d’Etat

Un dernier hommage a été rendu au commandant Hélie de Saint Marc

Plus d’un millier de personnes ont assisté aux obsèques du commandant Hélie de Saint Marc, qui s’est éteint cette semaine à l’âge de 91 ans. Lechef d’état-major de l’armée de Terre, le général Ract-Madoux, était présent, de même que de nombreuses autorités civiles et militaires, dont le maire de Lyon, Gérard Collomb, l’ancien ministre de

Une participation de Paris à une opération en Syrie exposerait les militaires français au Liban

Malgré les difficultés diplomatiques, en particulier au Conseil de sécurité des Nations unies, et la mise hors-jeu des Britanniques, le président Hollande a indiqué, ce 30 août, au quotidien Le Monde, ne pas exclure une intervention militaire en Syrie avant le 4 septembre prochain, jour où le Parlement sera convoqué en session extraordinaire pour débattre

Révélations sur le budget du renseignement américain

Chaque année, l’on connaît le budget global des 16 agences de renseignement américaines. Ainsi, pour l’année 2013, son montant s’est élevé à de 52,6 milliards de dollars, auxquels il faut encore ajouter les 23 milliards que le Pentagone consacre pour des activités ayant un rapport avec ses opérations extérieures. Déjà à l’origine des fuites concernant

Le Parlement britannique dit non à une intervention militaire en Syrie

Pour le coup, c’est gênant. Très gênant même. Après avoir présenté un projet de résolution au Conseil de sécurité des Nations unies afin d’autoriser une intervention contre le régime de Bachar el-Assad, accusé d’avoir fait usage d’armes chimiques le 21 août dernier lors d’une attaque près de Damas, le Premier ministre britannique, David Cameron s’est

La participation française à une possible opération militaire en Syrie devrait être modeste

Selon les informations publiées par la presse d’outre-Atlantique, l’opération militaire contre le régime de Bachar el-Assad serait limitée et consisterait à effectuer des frappes ciblées, probablement sur des centres de commandement, des unités d’élites comme la 4e division blindée et la Garde républicaine ou encore des lieux symboliques du pouvoir syrien. Dans le fond, il

Un cinquième destroyer américain envoyé en Méditerranée

Alors que le président Obama a indiqué ne pas avoir encore pris la décision de lancer une opération militaire contre le régime de Bachar el-Assad, la marine américaine, selon un responsable du Pentagone, va déployer un cinquième destroyer de la classe Arleigh Burke en Méditerranée. Le navire en question est l’USS Stout, lequel devait initialement

La modernisation de 4 frégates saoudiennes confiée à la France

Cela faisait longtemps que la signature du contrat LEX (Life Extension Sawari 1) était attendue. D’un montant supérieur à un milliard d’euros, ce dernier vise à moderniser 4 frégates de type al-Medinah, dérivées des F-2000 françaises et de 2 pétroliers-ravitailleur « Boraida », en fait appartenant à la classe Durance. Ces navires avaient été vendus par la

Deux navires de guerre russes de plus attendus en Méditerranée

Il va y avoir du monde en Méditerranée. Après l’annonce américaine de porter à 4 le nombre de ses destroyers de classe Arleigh Burke, dotés de missiles Tomahawk, dans la région, la Russie va également y renforcer sa présence navale si l’on en croit une source placée au sein de l’état-major des forces armées russes

Syrie : L’intervention militaire suspendue aux conclusions des inspecteurs des Nations unies

Alors qu’une intervention militaire visant à « punir » le régime syrien pour avoir utilisé des armes chimiques lors d’une attaque ayant fait au moins 350 tués dans la banlieue de Damas, la semaine passée, paraissait imminente il y a encore peu, le président américain, Barack Obama, et le Premier ministre britannique, David Cameron, en pointe sur