L’idée originale de l’aviation australienne pour recruter ses ingénieurs

Une fois n’est pas coutume, commençons par une anecdote personnelle. Lors de ses études, l’auteur de cet article a connu un professeur qui s’extasiait devant le tableau qu’il venait de couvrir de signes et de formules mathématiques en disant : « c’est magnifique. Les autres ne comprennent pas, mais nous, hein?, on comprend? N’est-ce pas que vous comprenez? »

Sans doute que celui qui a eu l’idée de la campagne de recrutement des ingénieurs de la Royal Australian Air Force (RAAF) a connu un tel professeur quand il était élève. Du moins, c’est ce que l’on peut imaginer.

En effet, sur le site Internet dédié au recrutement de l’aviation australienne, les recrues potentielles intéressées par la spécialité d’ingénieur aéronautique doivent se lancer dans un calcul, à première vue compliqué, pour obtenir le numéro de téléphone nécessaire afin de pouvoir faire ainsi acte de candidature. Une calculatrice scientifique en ligne est même mise à leur disposition.

Cela dit, il n’est pas forcément nécessaire de passer par cette formalité. Si l’on considère qu’un ingénieur doit avoir de la ressource et ne pas chercher à faire compliqué quand il peut faire simple, le candidat intéressé pourrait sans doute tenter d’appeler le 13.19.01 (précédé du 61 si l’on vit ailleurs qu’en Australie) : c’est le numéro du centre de recrutement de la RAAF. On ne sait jamais, ça peut marcher.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].