Archives quotidiennes : jeudi, 25 avril, 2013

Le Conseil de sécurité de l’ONU donne son feu vert à la création d’une force de maintien de la paix au Mali

Le Conseil de sécurité a adopté, ce 25 avril, la résolution 2100 portant sur la création de la Mission intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), lequelle prendre le relai, de la Mission de soutien au Mali (MISMA) à partir du 1er juillet prochain et pour une durée initiale de 12 mois,

Hausse sensible des attaques en Afghanistan

Faute de disposer de stastistiques publiées par la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF), qui n’en établit plus étant donne le manque de fiabilité des données fournies par les forces de sécurité afghane, l’on ne peut compter désormais que sur celles données par les centres de réflexion indépendants, comme par exemple Afghanistan NGO Safety

L’Inde accuse la Chine d’être responsable d’un incident frontalier

Ayant la volonté de modifier la ligne MaMachon, qui sépare l’Inde du Tibet, territoire qu’elle avant annexé 11 ans plus tôt, la Chine décide, le 20 octobre 1962, de lancer 80.000 soldats une attaque contre les forces indiennes déployées dans l’Himalaya, alors fortes de seulement 10.000 hommes. Le succès militaire chinois est immédiat. Mal préparées,

L’heure de vol d’un F-35A aura un coût plus élevé que prévu

Il est toujours compliqué d’avoir une idée précise du coût de l’heure de vol d’un avion de combat. Tenez par exemple : le député François Cornut-Gentille (UMP), passé de la commission de la Défense à celle des Finances, a demandé par écrit, en juillet dernier, à Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense de

Le général (2S) Philippe Schmitt insulté par le Syndicat de la Magistrature

« Passer pour un idiot aux yeux d’un imbécile est une volupté de fin gourmet », dixit Georges Courteline. Mais il y a des plaisirs dont on se passerait bien… Ainsi, le site d’informations Atlantico a révélé, le 23 avril, l’existence d’un « mur des cons » dans un local du Syndicat de la Magistrature, qui, classé à gauche,

Mali : Les rebelles touareg du MNLA refusent de déposer les armes

Gagner la paix au Mali ne sera décidément pas une mince affaire. Si l’intervention française lancée le 11 janvier dernier a permis de « casser les reins » des organisations terroristes qui, établies dans le nord du pays, menaçaient la capitale, Bamako, il n’en reste pas moins que d’autres difficultés subsistent, à commencer par la nécessité d’établir