MBDA et Thales UK vont coopérer dans le cadre du programme de missile CAMM

Pour les forces britanniques, le programme Common Anti-Air Modular Missile (CAMM) est crucial, dans la mesure où il est au centre du Future Local Anti-Air Defence System (FLAADS, futur système de défense anti-aérienne locale) qui doit entrer en service à l’horizon 2016.

Concrètement, le CAMM vise à mettre au point un missile anti-aérien commun à la Royal Air Force, la British Army et la Royal Navy. Il s’agit ainsi de remplacer respectivement les missiles ASRAAM, Rapier et Seawolf actuellement en service au sein de ces trois branches des forces armées britanniques.

Le développement du CAMM a été confié au missilier MBDA. Mais ce dernier n’est pas le seul à y travailler puisqu’il a indiqué, la semaine passée, avoir « catalysé une relation nouvelle » avec le site de « Thales UK à Belfast. »

« Au cours de l’année écoulée, dans le cadre des activités de développement de la chaîne logistique Complex Weapons (CW) au Royaume-Uni, et pour mettre en œuvre les compétences complémentaires de Thales, les deux sociétés ont exploré les opportunités de collaboration sur le programme CAMM, en s’appuyant notamment sur les capacités de conception et de fabrication de missiles disponibles en Irlande du Nord », ont expliqué les deux groupes, par voie de communiqué.

« Les tâches attribuées à Thales Belfast au titre de cet important projet de développement dépassent désormais le million de livres et ouvrent la voie à d’autres opportunités pouvant se traduire par 8 millions de livres supplémentaires pour les tâches de fabrication de la phase suivante du projet », explique par ailleurs MBDA.

En janvier 2012, le missilier avait déjà désigné Thales pour la mise au point de la la fusée de proximité laser du CAMM, dans le cadre d’un contrat de 11 millions de livres.

Le CAMM sera un missile supersonique de 3,2 mètres de long pour une masse de 99 kilos et un portée de 25 km. Doté d’un autodirecteur électromagnétique actif, il devra être en mesure de détruire des cibles aériennes rapides, évasives, à faible signature et équipées de contre-mesures modernes.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.

Commentaires

  1. de pRcam

    Répondre

  2. de maerox

    Répondre

  3. de Fralipolipi

    Répondre

  4. de casimir

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>