L’Inde pourrait commander plus de Rafale que prévu

Pour le moment, Dassault Aviation est en négociation exclusive avec New Delhi pour une commande de 126 avions Rafale destinés à remplacer les MiG-21 à bout de souffle des forces aériennes indiennes. Pour rappel, l’appareil français avait remporté, l’an passé, à cette époque, l’appel d’offres dit MMRCA (Medium Multi-Role Combat Aircraft) aux dépens de l’Eurofighter Typhoon.

Alors que l’on ignore quand ces discussions vont aboutir – au plus tôt avant le 1er avril ou avant la fin du premier semestre 2013 – l’Inde envisagerait sans trop attendre de commander 63 avions de plus que prévu, selon une source « proche du dossier » citée par l’AFP. Cette éventualité aurait été évoquée à l’occasion du récent déplacement à Paris de Salman Khurshid, le ministre indien des Affaires étrangères.

« Il y a une option pour l’achat de 63 appareils supplémentaires pour lesquels un contrat séparé devrait être signé. Actuellement, le contrat en négociation porte sur 126 avions », a ainsi affirmé la source en question. « On parle aussi de la suite », y compris de tranches de commande supplémentaire », a renchérit un autre, également proche des discussions.

Cette commande de 63 Rafale supplémentaires aurait un montant de 6 milliards de dollars, lesquels viendraient ainsi s’ajouter aux 12 milliards que coûtera à New Delhi l’achat de 126 exemplaires de l’avion de Dassault Aviation.

Les 18 premiers Rafale de la commande indienne doivent normalement être produits en France. Il est prévu que ceux qui suivront soient assemblés en Inde, par Hindustan Aeronautics Ltd. Les livraisons commenceront 3 ans après la signature du contrat. C’est du moins ce qu’a précisé l’une des sources interrogées par l’AFP.

Les commentaires sont fermés.