Un sous-marin nucléaire américain est entré en collision avec un navire inconnu dans le golfe Persique

Une nouvelle collision entre deux navires a une nouvelle fois impliqué un sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) américain de type Los Angeles. En effet, le 10 janvier, l’USS Jacksonville a heurté un bateau non identifié dans les eaux du golfe Persique alors qu’il était en immersion périscopique.

Selon les informations communiquées par la Ve Flotte de l’US Navy, basée à Bahrein, l’USS Jacksonville « a refait surface pour vérifier s’il y avait des dégâts sur le bateau non identifié ». Mais ce dernier « a poursuivi sa route avec le même cap et la même vitesse, sans donner de signe de détresse. »

Un avion de patrouille maritime P-3 Orion a ensuite pris les airs pour rechercher un navire éventuellement en difficulté mais son équipage n’a trouvé ni bateau en détresse, ni débris.

Quant au sous-marin américain, le choc a arraché l’un de ses deux périscopes et aucun membre de l’équipage n’a été blessé au cours de cet incident.

Au cours des dernières années, l’on compte au moins 7 collisions entre un SNA de classe Los Angeles avec des navires de surface. Le dernier avant celui ayant impliqué l’USS Jacksonville remonte au 13 octobre 2012.

Ce jour-là, le SNA USS Montpelier avait heurté le croiseur lance-missiles USS San Jacinto (classe Ticonderoga) au large de la côte Est des Etats-Unis. Le 5 janvier dernier, le commandant du sous-marin, le Cmdr. Thomas Winter a été démis de ses fonctions pour être affecté à des tâches administratives à Norfolk, l’enquête de la marine américaine l’ayant mis en cause pour un « non-respect des procédures en immersion périscopique » et un mauvais encadrement de l’équipe de quart du bâtiment.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].