Les shebabs diffusent des photographies d’un des deux commandos tués en Somalie

Ce que craignait Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, s’est produit. Après avoir annoncé sa mort, les miliciens islamistes shebabs ont diffusé, via leur compte Twitter, trois photographies de la dépouille du commando français, qui avait été porté disparu à l’issue du raid mené en Somalie par le Service Action de la DGSE pour libérer Denis Allex, également membre du service de renseignement extérieur.

L’une d’entre elle montre le visage d’un jeune homme aux cheveux courts, portant une chaîne et une croix chrétienne, bien mise en évidence par les jihadistes. La photographie est titrée « Retour des Croisades, mais la croix n’a pu le sauver du sabre. »

L’on peut voir sur un autre cliché le même homme, vêtu d’une chemise sombre ensanglantée, avec des armes (un pistolet et un fusil d’assaut dotés de silencieux), des chargeurs, un sac à dos, un gilet pare-balles, un casque et du matériel électronique.

Toujours via Twitter, les shebab ont annoncé qu’ils sont parvenus à « un verdict unanime » sur le « sort » de Denis Allex. « Les détails (…) et des informations relatives aux évènements ayant conduit à l’opération de secours bâclée seront publiés dans les heures à venir, si Dieu le veut » ont-ils ajouté.

A Paris, M. Le Drian a encore répété, ce 14 janvier, que « tout nous laisse à penser que l’otage (ndlr, Denis Allex) a été assassiné. »

PS : Conformément aux principes de ce blog, aucune photographie de la dépouille de notre compatriote ne sera publiée. Pour éviter que des liens permettant d’y accéder soient postés à la suite de cet article, les commentaires sont fermés.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.