Archives quotidiennes : mercredi, 19 décembre, 2012

Des kits de protection chimique pour la force des Nations unies déployée sur le plateau du Golan

L’on sait que le régime syrien dispose d’armes chimiques – il l’a d’ailleurs lui-même reconnu – et la crainte de certains responsables est qu’il en arrive à s’en servir en dernier recours ou bien que ses stocks tombent entre de mauvaises mains. « Nous avons dit et répété, publiquement et par les canaux diplomatiques, que la

Londres va réduire sa présence militaire en Afghanistan de plus d’un tiers

Actuellement, et avec 9.000 militaires, le Royaume-Uni est le deuxième pays contributeur en termes d’effectifs à la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF), déployée en Afghanistan sous l’autorité de l’Otan. Cela étant, les effectifs britanniques, principalement stationnés dans la province méridionale du Helmand, vont baisser de plus d’un tiers en 2013. Le Premier ministre

Le Code de la Légion d’honneur et de la Médaille militaire modifié

Selon le décret n°81-998 du 9 novembre 1981 concernant l’Ordre de la Légion d’honneur et de la Médaille militaire, le Premier ministre avait jusqu’à présent la possibilité de nommer ou de promouvoir dans l’Ordre les « personnes tuées ou blessées dans l’accomplissement de leur dévoir et qui sont reconnues dignes de recevoir cette distinction. » Plus particulièrement

Mais où est donc le porte-avions Charles de Gaulle?

Invité, le 11 décembre dernier, à s’exprimer sur les ondes de RMC, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, avait dû répondre à une question posée avec insistance par le journaliste Jean-Jacques Bourdin, qui lui demandait s’il était vrai que le porte-avions Charles de Gaulle croisait au large des côtes syriennes avec des commandos

Défense : Il manque 204 millions d’euros pour payer les soldes avant la fin du mois

En novembre dernier, dans le cadre du troisième projet de loi de finances rectificative une rallonge de près de 280 millions d’euros avait été consentie au ministère de la Défense pour que ce dernier puisse notamment payer les soldes (salaires) de ses personnels. Des annulations de crédits et des dépenses inférieures à ce qui avait