Afghanistan : Opération américaine pour délivrer un médecin enlevé dans le district de Surobi

Le 5 décembre dernier, des hommes présentés comme appartenant au mouvement taleb, ont enlevé un médecin américain, Dilip Joseph, dans le district de Surobi, qui, situé près de Kaboul, était une ancienne zone de responsabilité de l’armée française.

D’après un communiqué de la Force internationale d’assistance à la sécurité, une opération menée par une unité américaine et des éléments de l’armée nationale afghane, a été lancée ce 9 décembre afin de tenter de libérer le médecin, sur le base de renseignements indiquant que ce dernier courait un « danger imminent de blessure ou de mort. »

Un porte-parole de l’ISAF a par ailleurs indiqué que 7 personnes impliquées dans le rapt du docteur américain ont été tuées au cours de l’assaut. Cela étant, aucun détail concernant le lieu de détention et les modalités de l’opération n’ont encore été donnés.

« La mission d’aujourd’hui prouve notre détermination à combattre les taliban » a avancé le général John Allen, le commandant de l’ISAF. « Je suis fier de ce que les troupes américaines et afghanes aient planifié, répété et conduit avec succès cette opération. Grâce à eux, le docteur Josepg rejoindre bientôt sa famille et ses proches » a-t-il ajouté.

La responsabilité du district de Surobi a été transmise par les forces françaises à l’armée nationale afghane en avril dernier. Ce secteur passe pour être calme. « Nous n’avons essuyé des tirs qu’une fois en quatre mois, et ce n’était pas une grosse attaque. Les tirs ne venaient que d’une direction » avait confié, en mars dernier, un officier français, à l’Associated Press.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].