LOUVOIS : M. Le Drian débloque 30 millions d’euros pour régler les problèmes de soldes avant Noël

Leministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a donné une conférence de presse, ce 29 octobre, afin d’annoncer des mesures d’urgences pour pallier aux dysfonctionnements causés par le raccordement du système de gestion de ressources humaines de l’armée de Terre au Logiciel unique à vocation interarmées de solde (LOUVOIS), lesquels se traduisent par le paiement de soldes tronquées, voire impayées, depuis maintenant plus d’un an.

« Pour Noël, je ne veux plus en entendre parler », a lancé le ministre, en évoquant les « difficultés insupportables » que vivent les militaires et leurs familles et qui ne sont « pas dignes d’un pays comme le nôtre. »

Le numéro vert « Urgences soldes » mis en place depuis le 1er octobre pour signaler les problèmes liés au versement des traitements des militaires a reçu plus de 6.300 appels, soit une moyenne de 370 par jour. Cela a donné lieu l’ouverture de 3.200 dossiers, « dont une immense majorité provient de l’armée de Terre. » Et il y aurait un millier de cas sérieux par mois.

Aussi, M. Le Drian a annoncé « une trésorerie immédiatement mobilisable » de 30 millions d’euros pour régler ces erreurs de paiement. Une procédure d’urgence a été lancée et le Centre interarmées d’administration de la solde (CIAS) aura à s’acquitter de l’ensemble des créances des militaires. Et « pour accélérer encore les délais de traitement », les trésoriers militaires des groupements de soutien des bases de défense seront « autorisés à honorer les demandes des militaires jusqu’à 5.000 euros. »

« A situation exceptionnelle, solutions exceptionnelles. Le paiement des soldes des militaires constitue l’urgence absolue.  Mon objectif est de venir en aide à tous les militaires qui rencontrent de lourdes difficultés de trésorerie d’ici Noël. Le rétablissement normal du système de paie interviendra ensuite, selon le plan que j’ai déterminé », a déclaré le ministre de la Défense.

ailleurs, la réforme de la « gouvernance de la paie des militaire » a été mise sur les rails, le 26 octobre, avec la tenue d’une réunion de crise à l’Hôtel de Brienne. Un point d’étape est prévu pour le 6 novembre prochain.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].