Un sous-officier du 13ème Bataillon de chasseurs alpins tué en Afghanistan (MàJ)

Un sous-officier appartenant au 13ème Bataillon de chasseurs alpins (BCA) de Chambéry, l’adjudant-chef Franck Bouzet, a été mortellement touché par un tir insurgé, ce 7 août, lors d’une mission d’appui à l’armée nationale afghane (ANA), à proximité du pont de Tagab, dans la province de Kapisa.

Le sous-officier, évacué par hélicoptère vers l’hôpital militaire de Kaboul, est décédé lors de sa prise en charge par les équipes médicales.

Un infirmier de classe normale, appartenant au Service de santé des armées (SSA), a également été gravement blessé au cours de cette mission. Son pronostic vital n’est cependant pas engagé.

Lors de cette opération de sécurisation qui, menée en appui du Kadak 32 de l’ANA, de l’ANCOP (Afghan National Civil Order Police) et de l’ANP (Afghan National Police), a mobilisé 130 militaires et une vingtaine de véhicules blindés du Groupement tactique interarmes (GTIA) Acier, une dizaine d’insurgés ont été tués.

« Dans ce moment tragique, la situation exige le plus grand sang froid. Le transfert des responsabilités de sécurité aux afghans demeure la seule solution. La décision de retirer les troupes françaises combattantes d’ici la fin de l’année et de rester engagés avec nos alliés pour la formation des forces afghanes continuera d’être pleinement mise en œuvre » a commenté le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, qui a également exprimé sa « plus vive émotion » et adressé ses « sincères condoléances » à la famille et aux proches du sous-officier disparu.

L’adjudant-chef Franck Bouzet est le 88ème militaire français à perdre la vie en Afghanistan depuis 2001.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].