Accident de Canjuers : Un militaire poursuivi en justice

Le 13 juillet dernier, lors d’un exercice camp militaire de Canjuers (Var), un accident impliquant un véhicule blindé léger (VBL) coûta la vie au brigadier-chef Florian Bourgeois, qui venait d’être affecté au 12ème Régiment de Cuirassiers d’Olivet (Loiret). Deux de ses camarades avaient été légèrement blessés.

Dans le cadre de l’enquête menée par la brigade de gendarmerie de Bargemon pour déterminer les causes de cet accident, un militaire de 19 ans, qui était au volant du VBL lors du drame, a été placé en garde à vue le 23 juillet.

Remis en liberté en fin de journée, ce jeune soldat devra comparaître le 15 octobre devant le tribunal chargé des affaires militaires à Marseille pour « homicide involontaire par conducteur d’un véhicule terrestre à moteur et violation manifestement délibérée d’une obligation de sécurité ou de prudence. » Il risque une peine de 7 ans de prison et 100.000 euros d’amende.

Le Sirpa Terre avait indiqué que le VBL en cause s’était retourné lors de l’exercice. A priori, cela aurait été causé par une vitesse excessive.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].