Archives quotidiennes : lundi, 16 juillet, 2012

Défilé du 14 juillet : Double fracture pour le parachutiste blessé

Le lieutenant Poulet, le parachutiste qui s’est blessé sur les pavés de la place de la Concorde, à l’issue du défilé militaire du dernier 14 juillet, souffre d’une double fracture du tibia et du péroné, a fait savoir le général Bruno Dary, le gouverneur militaire de Paris. Ce parachutiste qui compte près de 12.000 sauts

Le coup de chance d’un officier de gendarmerie

Il est dit que l’empereur Napoléon Ier choisissait ses généraux parmi les officiers qui avaient de la chance. Et de la chance, le colonel Frantz Tavart n’en a pas manqué, le 11 juillet dernier, alors qu’il circulait sur la bretelle de l’A621, qui relie Toulouse à Blagnac. En effet, nous apprend la Dépêche, la conduite

Les arpètes font (presque) un carton plein au baccalauréat

L’Ecole d’enseignement technique de l’armée de l’Air (EETAA) de Saintes n’est peut-être pas citée parmi les établissements qui affichent les plus fort taux de réussite au baccalauréat. Il n’empêche, 99,4% de ses arpètes (ndlr, les élèves de cette école) ont obtenu le précieux diplôme. Dans le détail, la filière scientifique (option sciences de l’ingénieur) de

KFOR : L’Otan renonce à baisser ses effectifs au Kosovo

Le Groupe d’orientation sur le Kosovo (ISG, International Steering Group for Kosovo) a annoncé, le 2 juillet dernier à Vienne, que l’ancienne province serbe accédera à « la pleine souveraineté en septembre », plus de 4 ans après avoir proclamé son indépendance à l’égard de Belgrade et 13 ans après l’intervention de l’Otan contre les forces serbes.

3.500 militaires britanniques de plus seront mobilisés pour la sécurité des J.O de Londres

A première vue, la société de sécurité privée britannique G4S, cotée en Bourse, leader dans son secteur et comptant plus de 600.000 salariés dans le monde, offrait les garanties nécessaires pour fournir aux organisateurs des Jeux Olympiques de Londres quelques 10.000 vigiles et l’encadrement de 3.000 volontaires dans le cadre d’un contrat d’une valeur de

Les députés néerlandais ont voté une nouvelle motion contre l’avion F-35

En mai 2010, les députés de la Chambre basse du Parlement néerlandais votèrent la suspension de la participation de leur pays au programme Joint Strike Fighter (F-35), qu’il avait rejoint en 2002 après avoir notamment écarté le Rafale et l’Eurofighter pour remplacer les F-16 de la Koninklijke Luchtmacht. A l’époque, cette fronde parlementaire avait eu