De nouveaux moyens de détection des engins explosifs improvisés pour les unités du Génie

Bien que la mission de combat des forces françaises déployées en Afghanistan se terminera à la fin de cette année, de nouveaux équipements seront cependant envoyés sur ce théâtre d’opérations afin notamment de rendre plus sûr le retrait de la brigade La Fayette.

Ainsi, l’an passé, la société Infotron, implantée à Massy, associée à Thales Optronique (TOSA), a remporté un appel d’offres lancé par la Direction générale de l’armement (DGA) avec son mini-drone DroGen (Drone pour le GEnie).

Conçu à partir du modèle IT180, déjà utilisé pour des applications civiles, le DroGen est un drone hélicoptère d’une masse de 15 kg pouvant emporter une charge utile de 5 kg, dont des capteurs thermiques et des caméras gyro-stabilisées double optique.

Facilement mis en oeuvre – à peine 10 minutes sont nécessaires pour lui faire exécuter une mission -, le DroGen compense son autonomie relativement faible d’une demi-heure par le rechargement de ses batteries en moins de 2 mn, ce qui permet d’enchaîner les vols. Enfin, il peut évoluer à une altitude de 3.000 mètres.

Au total, 10 exemplaires de ce micro-drones ont été commandés en urgence opérationnelle pour plusieurs centaines de milliers d’euros. Les premiers systèmes seront livrés dès cet été. Ils devraient être ensuite envoyés en Afghanistan où ils aideront les unités de sapeurs à surveiller les axes et à détecter les IED.

Par ailleurs, à l’occasion du dernier salon de l’armement terrestre EuroSatory, la DGA a annoncé avoir livré les 10 robots Minirogen qu’elle avait commandés en Urgence Opération auprès de la société ECA Robotics, à la fin décembre 2011.

Destiné également aux unités du Génie, et plus précisement aux détachements d’ouverture d’itinéraires, le Minirogen est un robot piloté à distance, aux dimensions réduites de 6 kg qui permet d’inspecter des objets suspects ou des endroits difficiles d’accès susceptible de cacher des engins explosifs improvisés.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].