C’est un écrivain baroudeur, qui s’inscrit dans la lignée d’un Joseph Kessel. « Seuls peuvent vivre comme le vrai Wanderer ceux que nul lien n’attache, capables de répondre à l’appel du dehors sans accorder un regard à ce qu’ils abandonnent » a-t-il écrit dans son « Petit traité sur l’immensité du monde ». Voyageur, reporter pour la presse écrite