La torpille allemande SeaHake mod4 ER pulvérise un record de distance

La société allemande Atlas Elektronik, coentreprise de ThyssenKrupp et du groupe européen EADS, implantée à Brême, a annoncé avoir développé une torpille ayant battu tous les records de portée.

Développée à partir de la torpille lourde DM2 A4, qui arme les sous-marins allemands, turcs, espagnols et pakistanais, la SeaHake mod 4 ER (Extended Range) a ainsi parcouru un distance de 140 km lors d’essais mené en mars dernier au centre technique de la Bundeswehr de la baie d’Eckernförde.

A titre de comparaison, la torpille française F17 Mod2, qui équipe actuellement les sous-marins français, a une portée d’une vingtaine de kilomètres. Quant à la Future Torpille Lourde (FTL), encore appelée F-21, destinée à armer les SNA de la classe Barracuda, elle peut franchir une distance d’un cinquantaine de kilomètres.

Pour arriver à ce résultat, Atlas Elektronic a indiqué avoir optimisé les capacités du système de propulsion et les batteries. Point extrêmement important : la munition peut toujours être contrôlée malgré la longue distance qu’elle est capable d’effectuer grâce à des systèmes de navigation et de communication innovants.

Selon le porte-parole de l’entreprise, Jens Krüger, cette nouvelle torpille pourrait être bientôt vendue. « Elle est prête pour l’exportation » a-t-il affirmé, sans donner plus de détails au sujet des clients potentiels. En tout cas, la marine allemande n’en fait partie. Du moins, pas encore.

Par ailleurs, l’été passé, il était question d’un rapprochement entre DCNS et Atlas Elektronik. Les deux entreprises sont déjà partenaires pour le développement et la production de torpilles.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].