En novembre dernier, et après de multiples rebondissements, les autorités suisses ont annoncé avoir retenu l’avion de combat Gripen, du constructeur suédois Saab, au détriment du Rafale de Dassault Aviation et de l’Eurofighter, en vue de remplacer les F-5 Tiger de leurs forces aériennes. Le contrat porte sur l’achat de 22 appareils pour 3,1 milliards