Nouvelle campagne de recrutement de la Marine nationale

La Marine nationale va lancer, à partir du 22 janvier, sa nouvelle campagne de recrutement, laquelle a été réalisé, à l’instar de celle de l’armée de l’Air, par l’agence Euro RSCG C&O.

Il s’agit pour la Royale d’arriver à recruter 3.000 nouveaux marins, ce qui n’est pas aussi évident compte tenu des évolutions de la société française. L’appel du large séduit de moins en moins les jeunes générations et la concurrence avec le secteur marchand est parfois rude pour certaines spécialités, comme par exemple les atomiciens et les mécaniciens.

Pour tenir cet objectif, il faut que la Marine arrive à convaincre au moins 20.000 jeunes de faire acte de canditature, et cela, afin de disposer du plus large éventail possible de sélection. Au moins 5.000 dossiers sont écartés, chaque année, pour des raisons médicales (obésité, vue, audition).

Pour cette année, la Royale aura besoin de recruter 200 officiers (dont 65 places à l’Ecole navale), 770 officiers mariniers, 1.300 matelots, 180 mousses et 550 volontaires.

La campagne imaginée par Euro RSCG C&O aura pour slogan « Et si vous étiez déjà marin sans le savoir? », qui se déclinera en plusieurs versions, notamment dans des spots diffusés à la télévision et sur Internet. La carte jouée est celle de la sobriété : il n’est ainsi pas question de faire dans le spectaculaire.

Reste à voir si ce message, qui n’est pas sans rappeler Le Bourgeois gentilhomme et ce Monsieur Jourdain, qui faisait de la prose sans le savoir, sera reçu et conduira les jeunes à se poser effectivement la question. A priori, le but surtout recherché est de casser l’image élitiste qui colle à la Royale, afin de convaincre un candidat potentiel de franchir le pas.

Et comme les autres armées, la Marine compte sur le réseau social Facebook pour toucher son coeur de cible, avec la mise en ligne prochaine de l’application « Dans la peau d’un marin ». Le succès de la page ouverte par l’armée de Terre (113.000 abonnés) a sans doute donné des idées. Les jeunes intéressés pourront ensuite naviguer sur le site Web Etremarin.fr, qui avait été mis en ligne lors de la campagne lancée en 2009.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].