Le TCD Foudre s’appelle désormais le Sargento Aldea

Le pavillon français ne flotte plus sur le bâtiment de Transport de chaland de débarquement (TCD) Foudre : il a été remplacé par celui aux couleurs du Chili, au cours d’une cérémonie organisée le 23 décembre à Toulon. Désormais, il s’appelle le « Sargento Aldea », en hommage à un héros chilien de la guerre du Pacifique.

Etant donné l’arrivée prochaine du Bâtiment de projection et de commandement (BPC) Dixmude au sein de la Marine nationale, le ministère de la Défense a en effet décidé de vendre le TCD Foudre au Chili, qui cherchait alors un successeur au Bâtiment de débarquement de chars Valvidia (ex USS San Bernadino), retiré du service en 2010.

Quant au montant de la transaction, le chiffre de 60 millions d’euros avait été avancé. Mais d’après les déclarations de Gérard Longuet, le ministre de la Défense, faites lors d’une audition devant la commission Défense de l’Assemblée nationale, le TCD Foudre aurait été cédé à la marine chilienne pour 43 millions d’euros.

Le produit de cette vente permettra de compenser une partie de l’effort financier demandé au ministère de la Défense, dont les crédits ne progresseront pas autant par rapport à ce qu’il avait été prévu au moment de l’annonce du projet de loi de finance initiale pour 2012. Ainsi, une partie de cette « recette exceptionnelle » sera affectée au programme 178 « Préparation et emploi des forces », mis à contribution pour un total de 68 millions d’euros dans le cadre des plans de rigueur gouvernementaux.

Mis en service en 1990, le TCD Foudre, un navire de 168 mètres de long pour 12.000 tonne en charge, peut transporter 500 hommes et une centaine de véhicules, qu’il peut débarquer grâce à 8 chalands de type CTM, ainsi que 4 hélicoptères et un hôpital. Sous les couleurs françaises, il a pris part à de nombreuses opérations, notamment dans l’océan Indien, au large de l’ex-Yougoslavie et du Liban (Baliste, en 2006), sans oublier la mission Corymbe, en Afrique de l’Ouest.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].