Quelques idées de cadeaux pour Noël

Si vous n’avez pas eu le temps de faire vos cadeaux pour Noël, Zone Militaire vous propose une sélection de livres que vous pouvez offrir (ou vous faire offrir, ou vous offrir… après tout, il n’y a pas de mal à se faire plaisir).

De la guerre

Malgré ses nombreuses victoires obtenues grâce à son sens tactique et stratégique, Napoléon Bonaparte n’a pas laissé de traité « d’art de la guerre ». L’historien Bruno Colson s’est donc mis à la tâche en passant à la loupe les documents laissés par l’Empereur. « Le résultat dévoile comme jamais la pensée et l’action de celui que Clausewitz qualifiait de « dieu de la guerre ». Vitesse, concentration éclair, manoeuvres, capacité à exploiter l’instant charnière de la bataille, art de la poursuite ; autant d’inventions matricielles de la guerre de masse et de mouvement se révèlent dans un style limpide et percutant. Le dialogue au sommet établi avec Clausewitz, dont les idées maîtresses sont exposées en ouverture de chaque partie, achève de hisser cet ouvrage sans précédent au rang de futur classique pour quiconque aspire à comprendre la guerre moderne » écrit l’éditeur en guise de présentation de ce livre.

De la guerre, Napoléon, commenté par Bruno Colson – Perrin – 540 pages – 26 euros

Sentinelle des mers : Regard sur la marine nationale au XXIe siècle

« Le siècle qui s’ouvre est celui de l’océan, bien commun de l’humanité, avenir de notre planète bleue » estime l’éditeur de cet ouvrage, conçu par Emmanuel Desclèves, membre de l’Académie de Marine et le photographe Alain Zimmeray. Pour tout savoir sur la Marine nationale, le tout dans un ton qui s’adresse aussi bien aux néophytes qu’aux spécialistes des bateaux gris.

Sentinelle des mers : Regard sur la marine nationale au XXIe siècle – 276 pages, format 31 x 25, plus de 400 photos couleur – 60 euros

La Guerre de l’ombre des Français en Afghanistan: 1979-2011

Dans ce livre, Jean-Christophe Notin retrace l’action de la France en Afghanistan, depuis l’invasion de ce pays par les Soviétiques en 1979, grâce à des archives inédites et pas moins de 250 témoignages. Si les militaires français sont actuellement en première ligne, il ne faut pas oublier les diplomates, les « french doctors », les coopérants ou encore les membres des services de renseignement qui furent aussi à l’oeuvre avant le 11 septembre 2001.

La Guerre de l’ombre des Français en Afghanistan: 1979-2011 – Jean-Christophe Notin – Fayard – 960 pages – 26 euros

Journal d’un soldat français en Afghanistan

Zone Militaire a déjà parlé de ce livre en avril dernier. Le sergent Christophe Tran Van Can, du 21ème Régiment d’Infanterie de Marine (RIMa) de Fréjus, raconte, sans la moindre censure de l’Etat-major des armées, ce qu’il a vécu lorsqu’il était déployé en Afghanistan en 2010 (Battle Group Hermes, province de Kapisa).

La Guerre de Sécession : Image d’une Amérique déchirée

Cette année aura été celle du 150e anniversaire du début de la Guerre de Sécession qui, mal connue en Europe, aura coïncidé avec l’essor de la photographie. Il est donc l’un des premiers – si ce n’est le premier – à être couvert par des reporters photographes. Au travers de clichés, ce livre retrace donc ce conflit meutrier (620.000 tués), annonciateur de la nature des combats de 1914-1918.

La Guerre de Sécession : Image d’une Amérique déchirée, par Farid Ameur – Bourin Editeur – 183 pages, 34 euros

Guerre secrète : Services secrets, diplomatie parallèle et opérations spéciales dans la guerre contre le terrorisme depuis le 11 septembre 2001

Ancien de la DGSE « grillé » par Pierre Siramy et actuellement consultant sur les affaires de sécurité, Claude Moniquet revient sur les 10 années de la lutte contre al-Qaïda depuis les attentats du 11 septembre 2001, en livrant une chronique des opérations assortie de réflexions pertinentes sans oublier les sujets gênants (Guantanamo, l’usage de la torture, l’aide des services de renseignement arabes par exemple).

Guerre secrète : Services secrets, diplomatie parallèle et opérations spéciales dans la guerre contre le terrorisme depuis le 11 septembre 2001, par Claude Moniquet – Encre d’Orient – 281 pages, 21 euros

Du Golfe à la Libye: 20 ans d’opérations aériennes

1991. Les aviateurs français prennent une part active à l’opération Tempête du Désert, caractérisée par une importante et déterminante phase aérienne. 2011. L’aviation française est sur le devant de la scène en Libye. En 20 ans, l’armée de l’Air a subi de profondes mutations, que ce soit au niveau de ses concepts, de son organisation et de ses matériels. Ce livre revient donc sur cette transformation que l’armée de l’Air a vécue au cours de cette période, par ailleurs marquée par d’autres engagements, comme dans les Balkans ou encore l’Afghanistan.

Du Golfe à la Libye: 20 ans d’opérations aériennes, par Patrick Facon, préface du général Palomeros (CEMAA) – Editeal – 187 pages, 25 euros

Les Forces spéciales françaises dans la guerre du Golfe 1991

« Peu de personnes savent qu’à la fin;du premier jour de l’attaque terrestre, après avoir réalisé une percée fantastique, les forces françaises se trouvèrent le plus au nord, le plus à l’ouest. C’étaient elles qui avaient le plus profondément pénétré en Irak. Elles ont accompli, avec succès, les missions qui leur avaient été confiées et ce, d’une manière formidable. » Général Norman Schwarzkopf, commander-in-chief USCENTCOM, commandant en chef des forces alliées durant Tempête du Désert. Des informations de première main concernant l’action des forces spéciales françaises lors de la première guerre du Golfe, qui a eu lieu, faut-il le rappeler, avant la création du COS.

Les Forces spéciales françaises dans guerre du Golfe 1991 par le général Etienne Leclère, Jacques Rosier, préface de l’amiral Lanxade – Little Big Man – 192 pages, 39 euros

Tête brûlée : Ma véritable histoire

Tout le monde connaît la série télévisée « Les Têtes Brûlées ». Mais pour connaître l’histoire de cette unité mythique du corps des Marine, le mieux est encore d’aller puiser à la source, en se plongeant dans les mémoires de son chef, le commandant Greg « Pappy » Boyington.

Tête brûlée : Ma véritable histoire, par Greg Boyington – Altipresse – 397 pages, 22 euros. Et pour faire bonne figure, l’on peut aussi offrrir (ou s’offrir) l’intégrale de la série « Les têtes brulées » (coffret de 12 DVD)

L’aviation française : 1914-1918

Il fut un temps où l’aviation française était la mieux équipée et la plus puissante du monde. C’était au début de la Première Guerre Mondiale. Passionné d’aviation, Georges Pagé fait revivre cette période en évoquant ses avions et ses hommes, le tout agrémenté d’anecdotes.

L’aviation française : 1914-1918, par Georges Pagé – Grancher – 300 pages, 20 euros

Chasseurs russes et soviétiques : 1915-1950

Herbert Léonard a bien fait de mettre entre parenthèses sa carrière de chanteur pour se consacrer à sa passion de l’aéronautique. Cela donne une somme indispensable pour celles et ceux qui s’intéressent à l’histoire de l’aviation russe et soviétique (voire de l’aviation en général), avec des documents inédits. Cette étude, sans équivalent, livre en plus des plans de projets jusqu’alors tenus secrets.

Chasseurs russes et soviétiques : 1915-1950, par Herbert Léonard – ETAI – 464 pages, 700 photographies, 79 euro

Centaures T1 : Crisis

Après Buck Danny, Tanguy & Laverdure, Biggles ou encore Dan Cooper, voici une nouvelle bande dessinée ayant un rapport avec l’aviation militaire. Cette fois, c’est le porte-avions Charles de Gaulle qui est à l’honneur puisqu’il est envoyé dans l’océan Indien pour mettre hors d’état de nuire un groupe terroriste implanté près de l’île de la Réunion. Les auteurs de cette BD, Éric Loutte et Emmanuel Herzet, ont innové puisqu’il est possible d’avoir des bonus accessibles en scannant des QR codes avec un smartphone.

Centaures T1 : Crisis, par Éric Loutte et Emmanuel Herzet – Le Lombard – 48 pages, 11,95 euros

Spitfire

Quand on est passionné par l’aviation, on aime forcément le Spitfire (il peut y avoir des exceptions mais quand même). Aussi, il ne faut pas manquer le film sobremement appelé « Spitfire », qui n’a jamais été diffusé dans les salles obscures. Produit par la BBC à l’occasion des 70 ans de la Bataille d’Angleterre, ce long-métrage s’inspire de la vie de Geoffrey Wellum, qui fut, à 18 ans seulement, le plus jeune pilote de chasse de la RAF.

Spitfire – Condor Entertainment – 80 minutes – 19,99 euros

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].