Les F-16 belges resteront en service au moins jusqu’en 2023

Acquis au cours des années 1980, les F-16 de la composante « Air » de l’armée belge resteront en service au moins jusqu’en 2023, année à partir de laquelle ils seront progressivement remplacés par un nouvel appareil.

Même s’ils ont été modernisés depuis (l’on parle désormais de la version MLU, pour Mid-Life Update, remise à jour à mi-vie), les F-16 belges auront donc une vie opérationnelle de près de 40 ans, ce qui semble beaucoup…

Pour autant le ministre belge de la Défense, Pieter de Crem, assuré devant les députés, la semaine passée, que le potentiel des F-16 est de 8.000 heures de vol, ce qui laisse du temps avant de prendre une décision concernant leur successeur. Mais pour cela, il faut « un délai de préparation » de 8 à 10 ans pour accomplir le processus d’acquisition, la construction et l’entrée en service du nouvel avion de combat.

Pendant ce temps, les F-16 belges seront « maintenus à niveau » grâce à un partenariat avec les plusieurs pays européens qui en sont dotés, comme le Danemark, les Pays-Bas et le Portugal ((Multi National Fighter Program).

Cela étant, les réponses données par le ministre belge n’ont pas satisfait le député libéral Denis Ducarne, qui compte évoquer le dossier du remplacement du F-16 dans le cadre des négociations pour la formation d’un nouveau gouvernement fédéral et organiser un colloque à ce sujet.

« Je n’ai personnellement pas d’a-priori (F-35, Gripen, Eurofighter Typhoon, Rafale). Ma seule exigence est celle du temps, car il est temps! C’est une question qui se pose aujourd’hui car le matériel de pointe de la Composante Air se trouve à un moment charnière : entr 2018 et 2025, le F-16 sera en fin de vie après 45 ans de service » a-t-il expliqué.

En octobre 2010, Pieter de Crem avait critiqué la décision du gouvernement belge prise en 2003 de ne pas participer financièrement au programme américain F-35, a contrario de l’Australie, du Canada, de la Grande-Bretagne, de l’Italie, de la Norvège, des Pays-Bas, de la Turquie et du Danemark (ce dernier a cependant prévu de prolonger ses F-16).

Selon un câble diplomatique américain publié par WikiLeaks et révélé en septembre dernier, le même Pieter de Drem serait partisan d’acheter « sur étagère » quelques F-35 pour renouveller la flotte d’avions de combat de la Composante Air.

Au total, 160 F-16 ont été livrés à la Belgique. Après le plan de restructuration de la Défense belge, il ne devrait plus en rester qu’une petite soixantaine encore en service. Au moins 25 exemplaires ont été revendus à la Jordanie pour une centaine de millions d’euros.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].