Parachutiste de 1ère classe Florian Morillon, mort pour la France

Le militaire du 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes qui a été mortellement blessé au cours de l’opération Endurance, en Kapisa (Afghanistan), ce 18 juin, est le parachutiste de 1ère classe Florian Morillon.

Né le 7 octobre 1989 à Grenoble, le jeune homme décide de s’engager pour 5 ans au sein du 1er RCP de Pamiers en juin 2008.

A l’issue de sa période de formation initiale, il est affecté à la 1ère compagnie de combat en qualité de grenadier-voltigeur. Décrit comme étant « solide et rigoureux » et animé d’un « excellent état d’esprit », il est élevé à la dinction de 1ère classe en janvier 2009.

En trois ans de service, le parachutiste de 1ère classe Morillon a été déployé au Gabon, de janvier à juin 2009, afin de renforcer temporairement le 6ème Bataillon d’Infanterie de Marine (BIMa) et en République centrafricaine (opération Boali, de mars à mai 2010). Il était arrivé en Afghanistan en mai dernier, son régiment étant l’épine dorsale du battle group Raptor.

Célibataire, le parachutiste de 1ère classe Morillon était décoré de la médaille Outre-mer avec agrafe « République centrafricaine » et de la médaille de bronze de la Défense nationale, avec agrafe « troupes aéroportées ».

Les commentaires sont fermés.