Essais satisfaisants pour la frégate multimissions Aquitaine

Pour sa première sortie en mer, qui aura duré trois semaines, la frégate multimissions (FREMM) Aquitaine a donné entière satisfaction à son constructeur, le groupe DCNS. Plus d’une centaine d’essais ont été menés sur ce nouveau bâtiment lors de cette campagne inaugurale.

Ainsi, le système de propulsion hybride CODLOG (Combined Diesel eLectric Gas), la manoeuvrabilité et le système de navigation du navire ont parfaitement répondu aux attentes des ingénieurs et des techniciens de DCNS. La vitesse maximale de 27 noeuds sur turbine à gaz a même été atteinte.

« Ces essais en mer de la première des frégates multimissions se sont très bien déroulés » a expliqué le directeur des programmes FREMM, Vincent Martinot-Lagarde. « Les objectifs de cette première période à la mer ont été pleinement atteints avec plus d’une centaine d’essais acquis. Les performances de manœuvrabilité et de la propulsion de la FREMM sont conformes à nos prévisions et aux attentes du client », a-t-il ajouté.

Si tout va bien, l’Aquitaine devrait être opérationnelle en 2012. Par ailleurs, et alors qu’elle rend encore des services appréciables avec sa participation à la récente mission Agapanthe avec le porte-avions Charles de Gaulle et que la Marine nationale a fort à faire en ce moment avec les opérations Harmattan et Atalante, sans oublier les missions de souveraineté et de surveillance, la frégate anti-sous-marine (FASM) Tourville pourrait être retirée de l’ordre de bataille de la Force d’action navale à la fin du mois de juin, voire début juillet, selon Mer & Marine.

Entrée en service en 1975 (cinq ans après sa mise sur cale), la FASM Tourville a été profondément modernisée en 1994-1995, avec notamment l’ajout du Système de Lutte Anti-Sous-Marine (SLASM), c’est à dire un sonar remorqué actif à très basse fréquence. Sur les trois bâtiments de ce type, seul restera en service le De Grasse, le Duguay-Trouin ayant été retiré en 1999.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].