Fusillade à bord d’un sous-marin britannique

Décidemment, le sous-marin nucléaire d’attaque Astute semble maudit. Entré en service en août 2010, ce nouveau bâtiment, le premier de la série qui doit remplacer ceux de la classe Trafalgar, s’était échoué à proximité de l’île de Skye, au large de l’Ecosse, le 22 octobre dernier. Et comme un malheur n’arrive souvent jamais seule, le HMS Astute avait été aussi endommagé par le remorqueur qui était venu le récupérer. Son commandant avait été reconduit.

Mais cette fois, c’est un incident encore plus dramatique qui s’est produit à bord de l’Astute. Amarré à Southampton, au sud de l’Angleterre pour cinq jours afin de permettre à des écoliers et des collégiens de le visiter, le navire a été le théâtre d’une fusillade, au cours de laquelle un marin a été tué et un autre gravement blessé.

« Deux membres de la Royal Navy ont été impliqués dans une fusillade dans le port de Southampton où l’Astute est à quai. (…) L’un d’entre eux a succombé à ses blessures » a annoncé le ministère britannique de la Défense (MoD), par voie de communiqué.

Les circonstances de ces coups de feu n’ont pas été, pour le moment, totalement éclaircie. L’on sait également que des élus locaux étaient à bord du sous-marin au moment de la fusillade. Cela étant, le MoD a ajouté qu’un troisième marin de la Royal Navy a été arrêté et emprisonné, sans toutefois préciser s’il appartient ou non à l’équipage de l’HMS Astute.

Les commentaires sont fermés.