Libye : Déjà 55 sorties pour les avions de l’armée de l’Air (MàJ)

Selon les dernières informations communiquées par le ministère de la Défense, le porte-avions Charles de Gaulle, accompagné par les frégates Aconit et Dupleix, ainsi que par le pétrolier-ravitailleur Meuse, sera en mesure d’envoyer les premières missions aériennes au-dessus de la Libye dès le 22 mars.

Au cours de cette journée, l’armée de l’Air a fait décoller 6 patrouilles, en plus d’un AWACS et de 6 avions ravitailleurs C-135FR. Ainsi, quatre Mirage 2000-5 ont décollé tôt ce matin de la base de Solenzara pour assurer une mission de supériorité aérienne.

Ils ont été suivis par par 4 autres binômes de Rafale et de Mirage 2000D, armés pour des missions d’appui au sol. Enfin, deux derniers Rafale ont pris l’air, dont un équipé d’un pod Reco NG pour évaluer la situation sur le terrain et préparer les missions du lendemain.

Depuis le début de l’opération Harmattan, et donc en trois jours, les appareils de l’armée de l’Air ont effectué 55 sorties pour 400 heures de vol. Et au cours de la journée du 21 mars, un blindé des forces du colonel Kadhafi a été détruit par le tir d’un Mirage 2000D, à une centaine de kilomètres au sud de Benghazi. Cela porte à 5 le nombre de frappes réalisées par l’aviation française.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].