Libye : La France proposerait des frappes ciblées

Le projet d’établir une zone d’exclusion aérienne au-dessus de la Libye semble avoir du plomb dans l’aile. En effet, le consensus autour de ce dispositif n’a pas été atteint, notamment en raison de divergences sur les modalités de sa mise en oeuvre, telles que le commandement, les règles d’engagement et le périmètre à couvrir.

Par ailleurs, la violation éventuelle de cette No Fly Zone (NFZ) pourrait avoir pour conséquence une escalade dans l’engagement militaire. A cela s’ajoute la lourdeur du dispositif à mettre en place, alors que les moyens aériens font besoin pour d’autres opérations jugées prioritaires, comme l’Afghanistan. Et puis la question des bases d’où décolleraient les avions nécessaires à cette mission n’a pas été tranchée.

Aussi, selon l’Agence France Presse, lors du sommet européen du 11 mars, le président Sarkozy devrait proposer des « frappes aériennes ciblées » en Libye, ainsi que le brouillage des communications du commandement du colonel Kadhafi.

Au moins trois sites seraient particulièrement visés : les bases militaires de Syrte et de Sebha, respectivement situées à 500 km à l’est de Tripoli et au sud du pays, près de la frontière tchadienne, ainsi que le camp de Bab al-Azizia, où est localisé le centre de commandement des forces loyalistes dans le capitale libyenne.

Si ce scénario se dessine, les avions engagés dans ces raids aériens devront se méfier des défenses anti-aériennes des forces libyennes, particulièrement bien équipées en systèmes divers, souvent d’origine soviétique, voire même française, avec les Crotale.

Cela étant, on en est pas encore là. Tout comme la mise en place d’une NFZ, il faut un accord du Conseil de sécurité des Nations unies. Et là, ce n’est pas encore gagné parce qu’une telle proposition peut aussi faire l’objet d’un veto russe ou chinois.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].