Un avion ravitailleur A330 MRTT impliqué dans un incident

Coup dur pour EADS. Alors que le groupe européen attend le résultat de l’appel d’offres lancé par le Pentagone auquel il a soumis son avion ravitailleur A330 MRTT (KC45 pour les Etats-Unis), avec l’espoir de décrocher un contrat évalué entre 35 et 40 milliards de dollars, un appareil du même type, destiné à la Royal Australian Air Force (RAAF), a connu un incident gênant.

En effet, au cours d’un vol d’essai d’un A330 MRTT au-dessus de l’Atlantique, le 19 janvier, la perche de ravitaillement de l’avion a été endommagée par la perte de l’une de ses deux ailettes de stabilisation alors qu’il était en train de livrer du carburant à un F16 de l’armée de l’Air portugaise. Les deux appareils ont pu regagner leurs bases respectives.

« Nous espérons déterminer l’origine de ce dysfonctionnement » a indiqué un porte-parole du groupe, en précisant que cet incident de devrait pas retarder la livraison, prévue en février prochain, des deux premiers A330 MRTT australiens sur les 5 commandés. Une enquête concernant cet incident va être menée par les autorités européennes, avec la participation d’experts australiens.

L’A330 MRTT a déjà trouvé preneur notamment au Royaume-Uni, en Arabie Saoudite et aux Emirats Arabes Unis. Outre le contrat américain, EADS a proposé cet appareil dans le cadre d’un appel d’offres lancée par l’armée de l’Air indienne.

Pour ce marché de 2 milliards de dollars, l’avion ravitailleur européen doit affronter l’Il-78 présenté par le groupe russe OAK, sur lequel il avait déjà pris l’avantage en 2010 avant l’annulation de l’appel d’offres par New Dehli, en raison de son prix jugé trop élevé.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].