Agapanthe 2010 : Bilan des opérations en Afghanistan

Le 25 novembre dernier, et dans le cadre de la mission Agapanthe 2010, le porte-avions nucléaire Charles de Gaulle a pris position au nord de la mer d’Arabie afin de soutenir les opérations aériennes au-dessus de l’Afghanistan.

Ainsi, ce sont 240 missions qui ont été accomplies jusqu’au 25 décembre, au profit de la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF) par les appareils embarqués sur le fleuron de la marine française.

Dans le détails, les Rafale et les Super Etendards modernisés ont réalisé 138 sorties au profit des troupes au sol (Close Air Support) et dix autres missions de reconnaissance ont été menées.

Ces dernières ont été l’occasion d’utiliser, pour la première fois dans des conditions opérationnelles, la nacelle Reco NG, qui, fixée sur le Rafale, permet de recueillir en temps réelle des images haute-résolution des zones survolées.

L’avion de guêt aérien Hawkeye de la flotille 4F a quant à lui accompli 33 missions consistant à coordonner et à réguler le trafic aérien au-dessus du territoire afghan.

Ce déploiement du Charles de Gaulle a permis également l’organisation d’exercices d’interopérabilité avec l’USS Lincoln, le porte-avions de l’US Navy. Les pilotes américains ont ainsi effectué des séances de Touch and Go sur le pont du navire de la Marine nationale pendant que leurs homologues français en ont fait de même sur celui du Lincoln.

Enfin, ce bilan ne serait pas complet sans rappeler l’accident d’un Rafale, le 28 novembre, soit trois jours après le début de cette mission afghane.

Les commentaires sont fermés.