Les chars Leclerc ont quitté le Liban

Après l’adoption de la résolution 1701 par le Conseil de sécurité des Nations unies afin de mettre un terme aux hostilités entre Israël et le Hezbollah au Sud-Liban, la France a augmenté d’une manière significative sa participation à la FINUL (Force intérimaire des Nations unies au Liban), avec notamment le déploiement d’un escadron de 13 chars Leclerc.

Il s’agissait ainsi pour Paris d’envoyer un signal fort tout en donnant au Groupement tactique interarmes français (GTIA) un fort potentiel dissuasif, compte tenu du gabarit du Leclerc (56 tonnes) et de son armement.

Si le déploiement de ces chars Leclerc – le second, après le Kosovo – a fait beaucoup parler en septembre 2006, leur départ, le 14 décembre dernier, a été beaucoup plus discret.

En effet, les chars Leclerc ont définitivement quitté le sol libanais pour revenir en France et laisser ainsi la place à un Escadron de reconnaissance, d’intervention et d’appui direct (ERIAD), équipé de Véhicule Blindés Légers (VBL) et de VAB.

Ce départ des chars Leclerc fait suite à l’arrivée des VBCI (Véhicule blindé de combat d’infanterie) en septembre dernier, lesquels ont remplacé les AMX-10P. Normalement, les canons automoteurs AUF-1 devraient également être rapatriés en France au profit du CAESAR (Camion équipé d’un système d’artillerie), lequel sera déployé pour la première fois au Liban par la 3ème compagnie du 40ème Régiment d’Artillerie de Suippes en janvier.

Chars Leclerc, AMX-10P, AUF-1… Ces trois matériels ont le point commun d’utiliser des chenilles. Selon un rapport de la commission des Finances de l’Assemblée nationale, publié en juillet 2009, l’usure des semelles des chenilles montées sur les véhicules déployés au Liban était telle qu’il fallait les changer toutes les trois semaines. Aussi, leur remplacement permettra à la fois de réaliser quelques économies et d’éviter d’abîmer le réseau routier au Sud Liban, qui vient juste d’être rénové.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].