Second maître Jonathan Lefort, mort pour la France

Le commando marine tué dans la nuit du 17 au 18 décembre, au cours d’une opération en Kapisa, était le second maître Jonathan Lefort.

En décembre 2000, le second maître Lefort s’engage dans la Marine nationale et choisit la spécialité de fusilier marin. Après sa formation initiale à Lorient, il est affecté au Groupement de Fusiliers Marins de Brest.

Deux ans plus tard, il est admis au stage des commandos marine et rejoint à l’issue le commando Jaubert.

A partir de 2005, le jeune marin est déployé pour la première fois en Afghanistan, où, grâce à ses qualités et à ses mérites, il obtient la Croix de la Valeur Militaire avec étoile de bronze et la Croix du combattant.

Trois ans plus tard, il retrouve le sol afghan pour une seconde mission, cette fois au profit de l’Afghan Commando School, l’école chargée de la formation des forces spéciales afghanes. Lors de ce mandat, le second maître Lefort s’illustre au cours d’une opération de synthèse de la formation, en permettant à son groupe de repousser un assaut d’insurgés.

Il est ensuite affecté, en septembre 2009, au commando Trépel de Lorient, avant de revenir une troisième fois en Afghanistan, à la faveur d’un redéploiement discret des forces spéciales françaises dans ce pays.

Le second maître Lefort était également décoré de la Médaille de la Défense nationale échelon argent, de la médaille Outre-Mer avec agrafe « République Côte d’Ivoire », de la médaille de Réconnaissance de la Nation et de la Médaille commémorative française, avec agrafe Afghanistan.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].