Le sous-marin nucléaire Astute endommagé lors de son remorquage

Les débuts opérationnels du HMS Astute, le dernier sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) de la Royal Navy, sont plutôt compliqués. Ce bâtiment, entré en service en août 2010, s’est échoué à proximité de l’île de Skye, au large de l’Ecosse, le 22 octobre dernier. Les sous-mariniers britanniques auraient pu rêver mieux pour célébrer le cinquantième anniversaire du lancement de leur premier sous-marin nucléaire, le HMS Dreadnought…

Mais l’histoire ne s’est pas arrêtée là puisqu’un porte-parole de la Royal Navy a indiqué, ce 4 novembre, que le HMS Astute avait été endommagé par un remorqueur venu le dégager des galets où il s’était échoué.

Si la marine britannique n’a pas communiqué sur l’étendue des dégâts, l’Agence des garde-côtes l’a fait pour elle. Ainsi, c’est un élément stabilisateur situé à tribord qui aurait été endommagé. A priori, le système de propulsion du HMS Astute n’aurait pas été touché.

Maintenant, le SNA va être réparé à la base navale de Faslane et, selon la Royal Navy, des « essais seront conduits le moment approprié ». Pour mémoire, il est prévu que 7 sous-marins de la classe Astute remplaceront à terme ceux de la classe Trafalgar.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].