Le Mirage V mis aux enchères adjugé pour 102.000 euros

Ils ont été une dizaine d’acheteurs à se disputer le Mirage V BR-21 ayant appartenu à la Force aérienne belge et mis aux enchères par la maison de vente Artcurial le 29 octobre.

Exposé depuis le début du mois dans la cour de l’Hôtel Dassault, l’avion de chasse avait été mis à prix à 35.000 euros. Finalement, c’est un collectionneur qui a souhaité gardé l’anonymat qui a remporté les enchères, lesquelles se sont élevées à 102.000 euros (frais et livraison compris).

Pour autant, il ne sera pas question pour l’acquéreur de faire voler son Mirage V étant donné que l’avion a l’obligation de rester cloué au sol, même s’il lui reste un potention de 1.719 heures de vol.

Cette mise aux enchères a été organisée dans le cadre d’une vente intitulée « De l’aérostation au supersonique, 200 ans de légendes aéronautiques » pour célébrer les 50 ans du vol inaugural du Mirage III.

Ainsi, ce sont 600 objets répartis en 180 lots qui ont été soumis à la convoitise des collectionneurs. Parmi eux, un tableau de bord de Mirage III était estimé entre 6.000 et 8.000 euros. Une poignée de pilote, provenant du même type d’appareil, avait été évaluée à 4.000 euros.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].