Archives quotidiennes : lundi, 11 octobre, 2010

Le siège de la DGSE perquisitionné

Qu’est devenu Mehdi Ben Barka. L’on ne sait que très peu de choses. Le reste étant des hypothèses, des « confidences » dont on ne sait pas très bien si, au juste, elles sont dignes de foi. Ce qui est certain, en revanche, c’est que l’opposant au roi marocain Hassan II a été enlevé le 29 octobre

Enquête de l’Otan sur la mort d’une otage britannique en Afghanistan

En septembre 2009, un commando britannique avait mené une opération héliportée afin de libérer Stephen Farell, un journaliste irlandais travaillant pour le New York Times, et Sultan Munadi, son interprète. Les deux hommes avaient été pris en otage par les taliban alors qu’ils effectuaient un reportage au sujet d’une frappe de l’Otan, qui, ordonnée par

Otages français : AQMI aurait posé ses exigences

L’on aurait pu craindre qu’al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) exige le retrait d’Areva du Niger pour libérer les cinq otages que l’organisation terroriste détient depuis le 16 septembre dernier. Etant donné que ce pays africain, riche en uranium, a une importance stratégique pour le groupe nucléaire français, une telle revendication aurait mis dans l’embarras à

Les avionneurs russes se taillent la part du lion en Inde

Après une coopération dans le domaine des missiles de croisière BrahMos (du nom du Brahmapoutre en Inde et de la Moskova en Russie), New Delhi et Moscou vont approfondir leur collaboration dans le secteur de l’aéronautique. En effet, le ministre indien de la Défense, A.K. Antony, a annoncé, le 7 octobre, l’achat par son pays

Israël va acquérir 20 avions F35 Lightning II

Initialement, Israël souhaitait acheter 25 exemplaires du F35 Lightning II, avec une option portant sur 50 appareils supplémentaires. En aout dernier, le ministre israélien de la Défense, Ehud Barak, avait une nouvelle fois confirmé l’intérêt de son pays pour ce nouvel avion développé par Lockheed-Martin. Finalement, après deux ans de négociations suite à l’accord du

Etats-Unis : Le général Jones démissionne de son poste de conseiller à la sécurité nationale

Après les démissions de Lawrence Summers, l’un de ses principaux conseillers en matière d’économie, et de Rahm Emanuel, son secrétaire général à Maison-Blanche, le président américain, Barack Obama vient de perdre le général James Jones, qu’il avait nommé au poste de conseiller pour la sécurité nationale lors de sa prise de fonction. En effet, cet