Le président Sarkozy assistera à la cérémonie d’hommage aux deux militaires tués du 21e RIMa

Par voie de communiqué, l’Elysée a fait savoir que le président Sarkozy se rendra à Fréjus le 27 août afin d’assister aux hommages qui seront rendus au lieutenant Lorenzo Mezzasalma et au caporal Jean-Nicolas Panezyck, les deux militaires du 21e Régiment d’Infanterie de Marine (RIMa) qui ont perdu la vie au cours de l’opération Hermes Burrow, menée en début de semaine.

La cérémonie débutera à 14h00 au quartier « Colonel Lecoq », où est implanté le 21e RIMa, à Fréjus. Le chef de l’Etat sera accompagné par le ministre de la Défense, Hervé Morin, ainsi que par Hubert Falco, le secrétaire d’Etat à la Défense et aux Anciens combattants.

Par ailleurs, lors de son traditionnel discours aux ambassadeurs du 25 août, le président Sarkozy a affirmé que les troupes françaises resteraient en Afghanistan « aussi longtemps que nécessaire », alors même que plusieurs voix réclament leur retrait. « Notre action au service de la paix ne doit pas être soumise à des calendriers artificiels et aux humeurs médiatiques » a-t-il ainsi déclaré, en refusant le « catastrophisme » exprimé par certains au sujet de la situation afghane. « Les coalition et le gouvernement afghan ont su adapter leur stratégie et continuer de le faire » a-t-il avancé.

Quant à la raison de l’engagement militaire français, et plus généralement, de l’Otan, le président Sarkozy a mis en avant la nécessité de réduire un « arc de crise du terrorisme ». « Si la situation devait se dégrader, le risque serait grand de voir apparaître une chaîne continue liant les bases terrorsites de Quetta (au Pakistan, ndlr) et du Sud-Afghan à celles du Yémen, de la Somalie et du Sahel » a-t-il ainsi expliqué.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].