Afghanistan : Un sergent du 126e RI gravement blessé

Un sergent de 24 ans, appartenant au 126e Régiment d’Infanterie (RI) de Brive, a été gravement blessé par balle, le 31 juillet dernier, lors d’un accrochage avec des insurgés.

Les militaires français de la Task Force Bison, opérationnelle depuis la mi-juillet en Surobi, ont été attaqués dans les environs du village de Spin Kunday, situé dans la vallée d’Uzbeen, à une cinquantaine de kilomètres de Kaboul. Ils effectuaient alors une opération civilo-militaire d’aide au développement.

Touché à l’abdomen alors que son convoi s’apprêtait à quitter Spin Kunday, le sous-officier du régiment briviste a été évacué par un engin blindé avant d’être pris en charge par un hélicoptère qui l’a ensuite emmené à Kaboul, où il a été pris en charge par les équipes médicales, moins de quatre heures après l’accrochage.

Son pronostic vital étant engagé, le sergent a été immédiatement admis au bloc opératoire. Les médecins ont également constaté qu’il avait été également touché au côlon et à une vertèbre.

Le lendemain, le sous-officier a été rapatrié en France par un Falcon 50 puis a été transféré dans un hôpital parisien où il a subi une seconde intervention chirurgicale. Désormais hors de danger, le jeune sergent devrait rester hospitalisé pendant trois semaines et effectuer plusieurs mois de rééducation.

Outre le 126e RI, la Task Force Bison est armée par le 31e Régiment du Génie, le 68e Régiment d’Artillerie d’Afrique, le 35e Régiment d’Infanterie, qui met en ouvre les VBCI arrivés il y a peu en Afghanistan et le 1er Régiment d’Infanterie de Marine.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].