Intempéries : Les armées mobilisées dans le Var

Les violentes intempéries qui ont frappé le Var à partir du 15 juin au soir ont fait au moins 20 victimes selon un dernier bilan officiel. A Draguignan, près de 300 mm de pluie sont tombés.

Ce phénomène exceptionnel a provoqué une montée des eaux de plus de deux mètres dans les rues de la ville, en raison notamment de la crue de la Naturby, une rivière varoise. Cela ne s’était plus vu depuis 1827… La circulation ferroviaire dans le département a été interrompue, près d’une vingtaine d’axes routiers ont été bloqués et au moins 100.000 foyers étaient encore privés d’électricité le 16 juin.

Devant cette catastrophe, des moyens militaires coordonnés par le général de la zone de défense sud (OGZD – Sud) ont été immédiatement mobilisés pour venir au secours des sinistrés, aux côtés des 700 sapeurs-pompiers varois et de 650 gendarmes et policiers.

Ainsi, 11 hélicoptères, dont 7 de la Marine nationale (Panther, Alouette, Dauphin) 3 de l’armée de Terre (Puma et Gazelle) et 1 Fennec de la BA 125 d’Istres, ont été engagés dans les opérations de sauvetage, rendues difficiles par les mauvaises conditions météorologiques. Au soir du 16 juin, ces appareils ont réalisé au moins 213 hélitreuillages, permettant ainsi l’évacuation de plusieurs centaines de personnes, ainsi que des reconnaissances aériennes afin d’obtenir une vue d’ensemble de la situation.

Le 21e Régiment d’Infanterie de Marine (RIMa) de Fréjus a ouvert un centre d’hébergement d’urgence doté de 200 lits picots et pris en charge 160 personnes. Quant à l’Ecole d’application de l’artillerie (EAA), elle accueille les PC avancés de la préfecture du Var et du Service département d’incendie et de secours.

Pour rétablir les axes de circulation, tâche prioritaire pour permettre l’acheminement des secours, le 1er Régiment de Chasseurs d’Afrique et le 2e Régiment Etranger du Génie ont été sollicités pour mener des reconnaissances afin d’informer la préfecture qui, ensuite, gère les urgences ainsi que pour les opérations de déblaiement, avec 14 véhicules (tracto-pelles et camions bennes).

Enfin, 8 camions de l’EAA participent aux opérations de ravitaillement en eau et en nourriture au profit des populations des villages sinistrés dans les environs de Draguignan.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].