Dix VBCI partent en l’Afghanistan

Entré en service en 2008, le Véhicule blindé de combat d’infanterie (VBCI) du groupe français d’armement terrestre Nexter, va connaitre prochainement l’épreuve du feu.

En effet, dix exemplaires de ce type de véhicule blindé devaient embarquer, ce 10 mai, à Toulon pour rejoindre l’Afghanistan où il seront opérationnels d’ici à l’été prochain.

Ces 10 VBCI seront armés par deux sections de la 3e Compagnie du 35e Régiment d’Infanterie (RI) de Belfort. Les 60 fantassins de ce détachement seront déployés au profit des Groupements tactiques interarmes (GTIA) Kapisa et Surobi, de la Task Force La Fayette.

Les sections du 35e RI partiront en Afghanistan en deux rotations. L’une des deux est en train de terminer sa mise en condition à Canjuers, dans le Var. Comme pour tout déploiement sur le théâtre d’opérations afghan, les fantassins suivent en effet une préparation spécifique afin de mieux appréhender la réalité qu’ils trouveront sur le terrain, ce qui passe par l’amélioration de savoir-faire tactiques, l’aguerrissement et le renforcement de la cohésion.

Une troisième section du 35e RI a suivi également cet entraînement particulier afin de fournir d’éventuels remplaçants.

Le VBCI, doté de 8 roues motrices, est un engin de plus de 28 tonnes armé d’un canon principal OTAN M811 de 25 mm x137 mm et d’une mitrailleuse de 7,62 mm. De par son blindage contre les armes anti-char à charge creuse, les éclats, les mines et les tirs de moyen calible, la mission du VBCI est de porter les fantassins au plus près des combats tout en les protégeant.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].