Afghanistan : La TF La Fayette établit un nouveau poste de combat avancé

Afin de permettre à l’armée nationale afghane (ANA) de mener à bien ses missions de surveillance et de protection, les militaires français de la Task Force La Fayette ont construit plusieurs postes de combat avancé (COP), en Kapisa et en Surobi.

Depuis le 7 mars, le COP46 est opérationnel, au sud de la vallée de Tagab, afin de surveiller l’axe Vermont, qui est une voie de communication majeure. La construction de cette nouvelle implantation a été l’objectif de l’opération Synapse, conduite depuis le 1er mars par la TF La Fayette, en étroite collaboration avec des unités de l’ANA.

Ainsi, une reconnaissance préalable de la zone où était prévu l’édification du COP a été effectuée de nuit par une compagnie héliportée. Une fois cette phase terminée, les sapeurs du Génie ont été déployés dans le secteur, sous la protection des chars AMX-10RC et des VAB armés par un canon de 20mm.

La construction du COP46 a été inauguré le 7 mars, en présence du sous-gouverneur de la province, les commandants français et afghans et, sans nul doute le plus important, les maleks et les anciens de la région.

Parallèlement aux travaux du COP46, les sapeurs français ont également foré un puits dans le village de Kanshamkay afin de répondre aux besoins exprimés par la population civile. Des reconnaissances ont aussi été réalisées en vue de la construction d’un pont sur le Ouaddi.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].